in

Le rabbin ultra-orthodoxe Ovadia Yossef appelle à prier pour l’anéantissement de l’Iran

En Israël, au sommet de la pyramide de l’intégrisme religieux trône le rabbin Ovadia Yossef, chef spirituel du parti ultra-orthodoxe Shas, qui se pique de politique colonialiste et d’épuration ethnique, au point d’apparaître comme un chef de guerre très influent, dont le soutien peut s’avérer précieux pour Benjamin Netanyahu sur l'épineuse question iranienne.

Connu comme le loup blanc pour un archaïsme qui n’a d’égal que son racisme viscéral à l’égard des Palestiniens, comparés à des «serpents», tandis que les non-juifs, la lie du peuple, n’échappent pas à son profond mépris, ce fervent partisan de la stratégie belliciste au nom de la cause supérieure fut à l’origine du calvaire subi par Salah Hamouri, ce jeune franco-palestinien injustement emprisonné pendant sept ans dans les geôles israéliennes, au seul motif qu’il était passé en voiture devant le domicile du Saint homme.

Aussi, quand le journal Haaretz a dévoilé que son dernier sermon hebdomadaire a eu les accents d’un cri de guerre, rares sont ceux qui sont tombés des nues. Dénué de miséricorde et sous sa casquette de va-t-en-guerre impénitent, Ovadia Yossef a appelé les Juifs à prier pour la destruction de l’Iran, exhortant ses disciples à implorer Dieu afin d’anéantir les «ennemis du peuple juif pendant Rosh Hashana (Nouvel An juif)», en ciblant l'Iran et le Hezbollah.

Cette prière à visée politicienne coïnciderait avec la rencontre, guère fortuite, qui a eu lieu entre le rabbin et le ministre de l’Intérieur Eli Yishai, lequel était accompagné des responsables de la Défense du gouvernement. De là à établir un lien de cause à effet, il n’y a qu’un pas que le guide suprême des Juifs ultra-orthodoxes a franchi allègrement, d'autant plus que l’un des ministres du gouvernement de Netanyahu n’est autre que l’un des membres actifs du parti Shas…

"Vous savez dans quelle situation nous nous trouvons, il y a des gens néfastes, l'Iran, qui cherchent à nous détruire …. Nous devons prier [le Tout-Puissant] de tout notre cœur"a martelé Ovadia Yossef devant ses fidèles conquis d'avance, au cours d'une psalmodie ultra-sioniste, aux airs de feu vert pour déterrer la hache de guerre.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces américains en pleine confusion au sujet du 11-septembre

« Il y a charia et charia »