in

Le prédateur sexuel Jeffrey Epstein travaillait pour le Mossad

Le prédateur sexuel et proxénète états-unien Jeffrey Epstein, retrouvé curieusement « suicidé » dans sa cellule de prison new-yorkaise en août dernier, travaillait pour le Mossad, selon le barbouze israélien Ari Ben-Menashe.

Etabli aujourd’hui au Canada, Ari Ben-Menashe a été membre des services secrets israéliens, qui ont officiellement pris sa défense alors qu’il risquait gros aux Etats-Unis dans une affaire de trafic d’armes.

                                               Jeffrey Epstein et sa partenaire Ghislaine Maxwell

Qu’est-ce qui a décidé Ben-Menashe à faire des déclarations aussi tonitruantes sur Epstein à différents médias outre-Atlantique ? L’histoire ne le dit pas.

Publicité
Publicité
Publicité

Et quel aurait été l’intérêt du Mossad à recruter Epstein ? Selon Ben-Menashe, interviewé par le site états-unien Narativ, la raison en était la suivante : sachant qu’Epstein organisait un vaste réseau, où des jeunes filles mineures étaient « offertes » à des personnalités, les services israéliens y auraient rapidement vu la possibilité d’exercer un chantage sur ces personnes.

                                                                              Ari Ben-Menashe

Ben-Menashe ajoute que Ghislaine Maxwell, l’amante et complice d’Epstein dans l’organisation du réseau de prostitution, faisait également partie des services israéliens.

Ce qui est plausible, quand on sait que Ghislaine Maxwell est la fille de feu Robert Maxwell, un homme d’affaires et escroc britannique, mort dans des conditions mystérieuses en 1991, et dont la proximité avec les services israéliens était notoire. Ben-Menashe, qui se présente comme ayant été « l’officier traitant » de Robert Maxwell, indique d’ailleurs que le recrutement d’Epstein et de Ghislaine a eu lieu du vivant de Bob Maxwell.

Publicité
Publicité
Publicité
Maxwell avec le boucher de la Palestine Ariel Sharon, février 1990

Notre ami Jacques-Marie Bourget, grièvement blessé par un tir de snipers israéliens en Cisjordanie en 2000, pense que c’est son travail de journaliste sur le dossier Maxwell qui lui a valu cette tentative d’assassinat. Il s’en est expliqué dans un article récent, lors de l’explosion du scandale Epstein http://www.afrique-asie.fr/sex-stories-daujourdhui-et-les-dessous-de-laffaire-maxwell/

Jacques-Marie Bourget, un journaliste français victime du terrorisme israélien,
lâché par Hollande

Un journaliste français victime du terrorisme israélien lâché …

Un journaliste français victime du terrorisme israélien lâché par HollandeRescapé d'un attentat de l'armée israélienne et sauvé par des chirurgiens palestiniens, le journaliste Jacques-Marie Bourget relate sur Oumma TV son long et difficile combat d'afin d'être reconnu comme victime. Très peu soutenu par ses confrères, Jaques-Marie Bourget a seulement reçu le soutien du Syndicat national des journalistes CGT qui a écrit au président François Hollande qui a refusé d'intervenir dans ce dossier.Voir l'intégralité : http://oummatv.tv/journaliste-francais-victime-israel

Publiée par Oumma.com sur Lundi 7 mars 2016

 

Publicité
Publicité
Publicité

Les déclarations de Ben-Menashe à Narativ : https://narativ.org/2019/09/26/blackmailing-america/

EuroPalestine

Commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Génocide des Rohingyas : Aung San Suu Kyi va défendre l’indéfendable devant la cour internationale de justice

Procès en Algérie : 12 et 15 ans de prison pour les ex-Premiers ministres Ouyahia et Sellal