in

La première éco-mosquée d’Europe ouvre ses portes à Cambridge

C’est dans l’écrin de verdure de Cambridge que la première éco-mosquée d’Europe a trouvé le site idéal pour sortir de terre, se déployer et se fondre dans le paysage en respectant rigoureusement son environnement.

Après plus d’une décennie de préparation, émaillée d’atermoiements administratifs mais aussi d’incidents liés à l’hostilité de certains habitants, auteurs de tracts anonymes orduriers qui troublèrent la quiétude ambiante, la première mosquée verte du royaume britannique a fini par triompher de toutes les embûches et de l’adversité.

Nichée dans le cadre verdoyant et bucolique de la deuxième ville universitaire anglaise, célèbre mondialement, chargée d’histoire et réputée pour ses joutes traditionnelles, à coups d’aviron, qui l’opposent à Oxford, la mosquée édifiée par Marks Barfield Architects dote enfin Cambridge d’un lieu de culte digne de ce nom.

A l’occasion de son inauguration en grande pompe mercredi 24 avril, Abdal Hakim Murad, le porte-parole des lieux, s’est réjoui de voir ce phare de l’islam paré de bien des vertus, dont celles de ne pas émettre de carbone, de recueillir les eaux de pluie et d’être équipé de pompes à chaleur air, ouvrir grand ses portes aux fidèles.

Publicité

« Il y avait un besoin urgent de construire une vraie mosquée à Cambridge, c’est une idée qui germait depuis longtemps et a pris du temps pour se matérialiser », a déclaré ce dernier, en savourant pleinement l’instant.

« Nous avons été ravis de travailler sur un projet aussi prestigieux et unique, impliquant un large éventail de professionnels, de compétences et de disciplines », s’est enthousiasmée Sarah Duncan, une architecte associée. « Cette mosquée peut être un pont culturel en transmettant un fort message environnemental à l’une des plus grandes communautés religieuses du monde », a-t-elle ajouté.

Mais le Coran n’exhorte-t-il pas déjà à une relation sacrée, une harmonie parfaite entre l’homme, l’intendant de la nature par excellence, et toute la Création ?

Publicité

Composée d’une salle de prière, spacieuse et claire, pouvant accueillir 1 000 fidèles, d’espaces dédiés aux ablutions, d’une zone d’enseignement, de plusieurs salles de réunion, d’un café-librairie, sans oublier l’hébergement destiné à la famille de l’imam et aux érudits musulmans en visite, l’éco-mosquée de Cambridge, unique en Europe, peut s’enorgueillir d’être à la fois un bâtiment de belle facture et de se conformer scrupuleusement à l’injonction coranique.

Publicité
Publicité
Publicité

3 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Bravo! Je rejoins @Loulou1, à la pointe de la spiritualité effectivement. Espérons que les zones enseignement et réunion soient à la hauteur des sciences contemporaines dans une ville qui contient des scientifiques de très haut niveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Comparution d’Ouyahia en Algérie : l’ex-premier ministre entendu dans des dossiers de fraude

Gaza : augmentation alarmante des prématurés et des malformations à la naissance