in

Jérusalem : le coup de sang de Jacques Chirac contre le service de sécurité israélien en 1996 (vidéo)

Un petit retour dans le passé suffit à constater, avec effarement, combien la voix de la France a changé de tonalité en moins de vingt ans…

Au retentissant coup de sang de Jacques Chirac, en octobre 1996, contre l'extrême brutalité du service de sécurité israélien, qui refoulait sans ménagement les Palestiniens de la vieille Ville de Jérusalem, empêchant le Président de la République française d'aller à leur rencontre et de les saluer, succède aujourd'hui l'insupportable "chant d'amour à Israël et à ses dirigeants" entonné par François Hollande, que l'Histoire ne manquera pas de juger comme la pire des infâmies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le cri du cœur lancé à Obama par un médecin urgentiste norvégien depuis Gaza

Des quadruplés naissent à Gaza