in

Jeannette Bougrab accusée de haute trahison suite à ces déclarations sur les islamistes

Jeannette Bougrab, secrétaire d’Etat à la Jeunesse qui avait déclaré ne pas connaitre d’islamistes modérés, a été recadrée par Matignon. Selon le Parisien, “Cette prise de position lui a valu un coup de fil incendiaire de Jean-Paul Faugère, le directeur de cabinet de François Fillon. Il lui a reproché de remettre en cause la politique étrangère de la France, allant jusqu’à l’accuser de « haute trahison » !

Il est clair qu’avec les analyses de Jeannette Bougrab, digne d’une ménagère de moins de 50 ans fidèle téléspectatrice du Bigdil sur TF1, la France risque de se mettre à dos une grande partie du monde arabe dont les peuples ont porté démocratiquement au pouvoir les islamistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour sur le terme « islamisme », en ces temps de succès électoraux (2/2)

Jeannette Bougrab accusée de “haute trahison” suite à ses déclarations sur les islamistes