in

Jacques Hamel : un prêtre généreux qui dialoguait avec les musulmans

Le Figaro a dressé le portrait du  père Jacques Hamel qui a été sauvagement tué, à 86 ans, par des barbares ce mardi matin dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen. Il est décrit comme «chaleureux, simple et vivant modestement», le père Hamel, connu de la population, était  «très apprécié».   Il était également  "un homme de paix, de religion, avec un charisme certain" selon Mohammed Karabila, président du Conseil régional du culte musulman de Normandie qui a travaillé avec lui lors de réunions interconfessionnelles, après le début des attentats en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Eglise en Normandie: Le CFCM condamne avec la plus grande vigueur cet acte terroriste lâche et barbare

“Ils l’ont forcé à se mettre à genoux”, relate Sœur Danielle, témoin de la scène