in

Israël : une peine insignifiante pour le soldat qui a exécuté un palestinien

Une cour d’appel israélienne a confirmé dimanche la peine insignifiante de 18 mois de prison pour le soldat franco-israélien, Elor Azria (Azaria), qui avait exécuté un homme à terre, déjà grièvement blessé, à Hébron en mars 2016.

Au tribunal : Azria devise, tout sourire, avec un député du Likoud, le parti de Netanyahou)

L’affaire a été jugée uniquement parce que le crime d’Azria avait été filmé par une association de défense des droits de l’homme, Bt’selem, et les images diffusées dans le monde entier.

Autrement, il y a tout lieu de penser qu’Azria aurait été officiellement félicité pour s’être « défendu » face à un « terroriste palestinien ». La vidéo, où l’on voit clairement le jeune Palestinien Abdelfattah al-Sharif étendu au sol, déjà blessé, tandis que soldats, colons et infirmiers le laissent délibérément sans soins, illustre d’ailleurs le mépris le plus total d’Israël pour la vie humaine quand il s’agit d’un Palestinien.

La complicité de tout l’appareil d’Etat dans la gestion de cette affaire criminelle est flagrante : malgré l’évidence, Azria n’était mis en examen que pour « homicide involontaire », et il n’a passé pour le moment aucune journée en détention !

Il n’est d’ailleurs pas dit qu’il reste longtemps derrière les barreaux : sitôt le verdict annoncé dimanche, des ministres ont publiquement appelé à une grâce présidentielle en faveur de ce digne représentant de l’armée « la plus morale du monde ».

CAPJPO-EuroPalestine

3 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Bonjour,

    Il est franco-israélien, il faut mener une action judiciaire en France. En matière pénale, l ‘auteur d’un crime extraterritorial peut être jugé en France. La réconciliation passe impérativement par la justice des tribunaux. L’histoire a toujours démontré qu’il n’y a pas de réconciliation dans l’impunité DE SURCROIT la plus outrageante.

  2. Quand sa victime témoignera contre lui au Jour du jugement dernier, il va se liquéfier de peur devant la punition ENORME d’Allah.

    Si on pouvait amener du pop corn j’en mangerais en regardant tous les monstres comme lui pendant qu’ils réalisent que la promesse d’Allah est véritée et qu’ils iront au feu éternel.

Répondre à Mak Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un match de football Australie-Palestine en 1939 (vidéo)

Musulmans Polonais: l’inattendue rencontre