in

Fuite des médecins de Tunisie : les jeunes diplômés préfèrent la France

Ahmed est anesthésiste, il a fait toutes ses études en Tunisie et a choisi la France pour sa dernière année de spécialité. La Tunisie forme bien ses élites, mais elle peine à les retenir au pays. Depuis la révolution de 2011, près de 100 000 chercheurs, ingénieurs, médecins ou universitaires se sont installés à l’étranger et le plus souvent en France, et  l’exode s’accèlère. Un défi de plus pour cette jeune démocratie.

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. Belle preuve de solidarité envers son peuple et belle preuve de patriotisme ! Comment voulez-vous que le pays progresse si sa matière grise déguerpit ?

    • Zoccock : Il n’ y a pas que les têtes, qui veulent fuir les pays du Maghreb, c’est quasiment toute la population, alors pourquoi les stigmatiser eux ?

    • Une véritable saignée, catastrophique pour nos pays du Maghreb, je ne compte plus les universitaires de ma connaissance partis s’installer au Canada, en Europe ou aux émirats/Qatar.
      Mais j’ai appris avec l’âge à ne plus juger personne notamment parce que je ne compte pas non plus, ceux qui sont bien rentrés en fin de cursus, qui ont tout fait pour trouver leur chemin chez eux y compris en faisant des concessions sur le revenu et sur les conditions de vie mais qui n’ont réussi à tenir que quelques mois, quelques années tout-au-plus malgré leur attachement très fort à leur pays.
      Et je ne parle même pas des gens de valeur qui ont fui des situations de guerre, je me souviens d’un jeune syrien dans une station d’essence et qui m’a proposé de me vendre un paquet de mouchoirs en papier à 10 Dinars, j’ai sorti par solidarité sincère et en aucune manière pour faire l’aumône, un billet de 500 dinars que je lui ai tendu, il l’a refusé, poliment certes, mais il l’a refusé … continuant à me proposer très dignement de me vendre des mouchoirs…

    • Quand le pays n’a plus rien à offrir, il est tout à fait normal d’aller voir ailleurs. L’état des hôpitaux en Tunisie est immonde (et je parle en connaissance de cause). Le pays n’offre rien pour ses jeunes diplômés, mettons le fameux patriotisme à outrance (que les maghrébins de France aiment mettre en avant) de côté !!

    • HOMBRE : C’est là, tout le problème, avec l’ islam, il n’ y a que la religion qui compte, quand les gens meurent de faim, au lieu de palier a la famine, on leur dit, qu’ il faut qu’ils remercient dieu, de l ‘ honneur qu’ils leur fait, en les éprouvants . Grosse hypocrisie !

      • Pour du comportement des musulmans et non de l’Islam, car au contraire la zakat est indissociable de la prière. Il suffit de lire le Coran et constater le nombres de versets où Dieu encourage l’aumône. Les pauvres et les orphelins font partis de ces personnes prioritaire. S’il vous plaît ne dénigrez pas la religion .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Le Maroc a-t-il interdit le survol de son territoire à un avion d’Air Algérie?

Maroc : émotion et colère après le meurtre des deux scandinaves