in

Fin de l’instruction à domicile, imams formés en France… les annonces de Macron sur le séparatisme (www.nouvelobs.com)

Le président de la République a ciblé le « séparatisme islamiste » ce vendredi, lors de son discours très attendu sur le sujet, tout en appelant à ne pas stigmatiser les musulmans. Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi 2 octobre son plan d’action pour mieux protéger la République contre les « séparatismes ». « Nous devons nous attaquer au séparatisme islamiste » qui « se traduit souvent par la constitution d’une contre-société », a souligné le président lors d’un discours très attendu sur le sujet, et maintes fois reporté.

Lire la suite

Publicité
Publicité
Publicité

Un commentaire

Laissez un commentaire
  1. Derrière les discours (notamment politiques) il est nécessaire (pour des journalistes et informateurs, oumma et autres) d’enquêter concrètement sur la réalité dont ces discours n’en sont qu’une manifestation: l’assujetissement et le contrôle de l’organisation des musulmans en France par notamment le crif et ses acolytes sont bien engagés; d’autant plus que les serpillières sont de sortie sur tous les médias pour enjoliver le projet. Mais une Mosquée (au sens d’organisation et de hiérarchie) ne sera jamais une Eglise (Comme forme d’organisation). Dorénavant chacun, dans le respect de lui même et de ses croyances, pourra agir en tant qu’Imam pour lui même. Ces imams (formés pour et par la cause) serviront tout au plus à diriger la prière collective du Vendredi. Nos imams (et savants) de référence ne sont pas dans des pays étrangers, mais bien dans nos pays et les pays de nos parents et ancêtres: De rabat, Alger, le Caire, Damas, Bagdad ou Téhéran ….

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Biden prononce “Inchallah “ dans le débat face à Trump (www.businessnews.com.tn)

CNews : la stratégie de la haine (www.lemonde.fr)