in ,

Etats-Unis : une styliste musulmane offre 700 hijabs anti-Covid aux travailleuses de la santé voilées

C’est en observant, admirative, le monde médical en train de lutter pied à pied contre le Coronavirus, et en posant un regard attentif et empathique sur les travailleuses de la santé voilées, que Hilal Ibrahim, une jeune créatrice de mode modeste très en vue dans le Minnesota, a senti sa fibre créative et civique vibrer en elle.
Dans son atelier de couture attenant à sa boutique Henna & Hijabs, très prisée des femmes musulmanes qui privilégient l’élégance tout en pudeur, elle a posé sa griffe sur 700 hijabs, parfaitement hygiéniques et déclinés aux couleurs de l’arc-en-ciel, avec une touche de noir et de beige en plus. Des hijabs, spécialement conçus anti-Covid, qu’elle a offerts gracieusement à ses coreligionnaires dont elle ne cesse de vanter les mérites et les prouesses.
Révolues les fins de journées harassantes où les femmes médecins, les infirmières, les aides-soignantes et autres employées administratives de confession musulmane n’avaient d’autre choix que de jeter leur couvre-chef d’un jour, afin de se protéger elles-mêmes et de protéger les autres du virus mortifère !

Grâce aux hijabs nés sous les doigts habiles de Hilal Ibrahim, qui ont été minutieusement cousus à la main dans un tissu souple et résistant à la fois, et dont la longueur se conforme aux normes religieuses, les femmes musulmanes qui évoluent dans l’univers hospitalier ne ressentiront plus un pincement au cœur au moment de quitter leurs enceintes aseptisées. Elles pourront désormais facilement laver et réutiliser en toute sécurité leur foulard paré de toutes les vertus… sanitaires.
« Un hijab sanitaire dans l’enceinte d’un hôpital est essentiel pour le contrôle des infections et est souvent considéré comme non essentiel, en raison du manque de familiarité avec le couvre-chef religieux standard des femmes musulmanes », a expliqué Hilal Ibrahim. « Ce virus ne fait qu’exposer davantage les disparités et les luttes auxquelles certains groupes sont confrontés dans ce pays. J’espère sincèrement qu’il ressortira quelque chose de bon de cette terrible épreuve, et que nous pourrons progresser tous ensemble vers une meilleure compréhension mutuelle, et éliminer certains préjugés tenaces qui entourent le port du voile », a-t-elle appelé de ses voeux.

Rançon du succès, Hilal Ibrahim, qui aspirait ainsi à contribuer à l’effort de solidarité nationale, est comblée au-delà de ses espérances. La jeune styliste, qui avait le vent en poupe avant que le Coronavirus ne frappe durement les Etats-Unis, croule actuellement sous les commandes et les sollicitations de tous ordres, notamment médiatiques. Ses hijabs anti-Covid font littéralement fureur dans les grands complexes hospitaliers du Minnesota et d’autres Etats, mais aussi auprès des citoyennes américaines musulmanes ordinaires.

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Et la vie des Palestiniens, elle compte ? #PalestinianLivesMatter

En pleine affaire George Floyd, l’ombre de Adama Traoré