,

Des centaines de colons envahissent l’esplanade des Mosquées

Sous le prétexte d’y célébrer la fête juive de Hanouka, qui a lieu cette semaine, des centaines de colons, protégés par l’armée, ont envahi mercredi pendant plusieurs heures l’Esplanade des Mosquées à Jérusalem, rapporte l’agence Maan.

Les provocations à consonance religieuse sont un classique, devenu de plus en plus fréquent, de l’occupation israélienne de la Palestine, et de Jérusalem en particulier.

Pendant des décennies, y compris depuis la conquête de Jérusalem-Est par Israël en 1967, la puissance occupante ne s’était pas attaquée directement à l’espace de la mosquée al-Aqsa, troisième lieu saint de l’Islam.

Le compromis passé par le gouvernement israélien avec le gouvernement jordanien (puissance occupante à Jérusalem-Est et en Cisjordanie jusqu’en 1967, maintenue dans sa souveraineté depuis lors) stipule que seul le culte musulman peut s’exercer sur l’esplanade des Mosquées, seul le culte israélite s’exerçant au « Mur des Lamentations », en contrebas.

Mais la colonisation a sa propre logique, et le couple formé par les colons eux-mêmes et le gouvernement israélien ne cesse de remettre en cause ce compromis.

C’est ce qui s’est produit jeudi : tandis qu’on apprenait une nouvelle mesure anti-musulmane (l’interdiction aux citoyens âgés de la bande de Gaza de se rendre à al-Aqsa pour la prière du vendredi), près de 200 colons, drapeau israélien en tête, ont envahi l’Esplanade où ils sont restés de 7 heures à 10h30.

Ils en réclament la destruction, pour y édifier ce qu’ils appellent le « Troisième Temple », et ont entrepris d’y prier, ce que les gardiens de la mosquée ont toutefois réussi à les empêcher de faire, précise l’agence Maan.

Euro-Palestine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *