,

Cheikh Raed Salah serait parmi les victimes de l’agression israélienne

Le Cheikh Raed Salah, dirigeant du Mouvement Islamique d’Israël, qui était à bord de la flotte de la liberté, attaquée ce matin par les criminels israéliens, serait décédé après avoir été grièvement blessé par les escadrons de la mort, indiquent des sources à Gaza.

Le Cheikh Raed Salah, emporté secrètement par Israël avec d’autres passagers blessés à bord des bateaux humanitaires serait mort des suites de ses blessures.

On ne connait toujours pas le nombre exact de victimes, puisqu’Israël a imposé la censure tout en indiquant que son attaque aurait entraîné la mort de 10 passagers ce matin.

On est donc privé de nouvelles concernant les quelque 600 hommes, femmes et enfants à bord des bateaux. Ils ont été privés de communication avec le reste du monde. Ceux qui ne sont pas morts, sont à l’heure actuelle soit emprisonnés à Haïfa, soit dans des hôpitaux israéliens.

Des manifestations ont déjà lieu dans toute la Turquie et des appels à rassemblement dans toutes les grandes villes.

Rappel : Manifestation à partir de 16 H devant l’ambassade d’Israël à Paris, au 3 rue Rabelais (M° St Philippe du Roule ou Franklin Roosevelt).

CAPJPO-EuroPalestine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’abordage meurtrier d’Israël contre le convoi de la Liberté

Le drame de la flottille pour Gaza : une pluie de réactions