in

Le Caire « Mère du Monde »

Mère du monde, grouillante, bouillonnante jusqu’à l’asphyxie. La cité musulmane avance, s’étend voilée de poussière, de brume de chaleur et surtout de pollution. Une marée humaine de plus de 15 millions d’habitants ! Après une plongée dans ses plus vieux quartiers : Le Bazar khan El Khalili, la « cité des morts », une découverte de ses plus belles mosquées… Son riche musée fait resurgir des nimbes la présence de l’Egypte ancienne de même que la silhouette fantomatique et bienveillante des pyramides à l’horizon. Mais c’est en quittant le Caire hégémonique que l’on appréhendera le mieux l’énigme de leur construction de Meidoum, à Gizeh en passant par Saqqara.

2 commentaires

Laissez un commentaire
  1. -L’EGYPTE EST LE PAYS DES PHARAONS,

    -LES ÉGYPTIENS SONT DES PHARAONS DANS TOUS LES DOMAINES,

    -DANS LA CIVILISATION,

    -DANS LA MÉCRÉANCE,

    -COMME DANS L’ISLAM !

Répondre à Djamila Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La psychanalyse à l’usage des musulmans ?

Espagne : un imam et le père d’une victime de l’attentat de Barcelone tombent dans les bras l’un de l’autre