in

Avec Amira Bouraoui !

S’il manquait à Amira Bouraoui un grade pour atteindre le pic de la hiérarchie dans le combat pour la dignité et la liberté, c’est fait : elle est maréchale des prisons.

S’il manquait un titre à Amira Bouraoui pour inscrire son portrait dans la galerie des héroïnes de la démocratie, l’injustice, la religiosité feinte et la force brute se sont réunies dans l’obscurité pour le lui décerner : la voici victime de l’inquisition.

Cette « horra » algérienne jusqu’aux confins du courage, jusqu’aux dernières limites de la dérision et de l’ironie, armes de destruction massive des esprits bornés et des tyranneaux de douars, n’aspirait pas à aller en prison pour ajouter à son estime. Toujours sûre de bien faire, l’imbécillité dont la marque première est d’obtenir le contraire de ce qu’elle veut l’a fait pour elle.

Publicité
Publicité
Publicité

C’est celle-là « Nouvelle Algérie » ? C’est ça la « Baraka du Hirak » qu’on veut inscrire dans le marbre de la prochaine constitution

Nour-Eddine Boukrouh

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. On arête pas de pirater mon IP et je ne peux rien faire.

    Par le passé , on avait mare des mouches , à cause des déchés organiques, qui s’entassent dans les rues, impeu partout.

    Actuellement, c’est plus propre, mais on a remplacé les mouches naturelles par des mouches électroniques.

    Je préfère de loin les mouches naturelles.
    Un endroit sale est beaucoup mieux qu’une âme sale.

  2. Decidement, Noureddine Boukrouh ne cessera de nous etonner.
    Boukrouh/Bouraoui, l’alliance des deux extremes.
    Je me demande si Boukrouh a eu vent des positions politiques/sociales de Bouraoui.
    Plus vulgaire que cette personne, je n’ai pas vu. Elle devrait estompiller ses publications par 18+.
    Sion commence a en faire une idole, nos reperes sont perdus alors.

    Je rappelle a Mr Boukrouh que l’ecole a laquelle il se refere prone l’ethique, la moralite et la bonne parole, chose qui decidement n’existe pas avec Bouraoui.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

« Je vais me lever et m’en aller » : échange houleux entre Didier Raoult et Jean-Jacques Bourdin en direct

La littérature de voyage (Rihla) et son rôle dans le dialogue interculturel et interconfessionnel