in

Algérie: un rituel satanique tue une femme et sa fille

En notre qualité de citoyennes et citoyens d’un collectif créé en soutien aux victimes du drame survenu dans notre village Ichekaben (Bejaïa), nous tenons à informer l’opinion publique et à communiquer les différentes actions qui seront menées afin que toute la lumière soit faite et que justice soit rendue.

Tout d’abord, nous souhaitons exprimer notre solidarité à la famille des défuntes et à leurs proches. Nous condamnons fermement cet acte, que nous qualifions d’inhumain et d’impardonnable, qui a plongé dans l’horreur, la douleur et une incompréhension effroyable toute la population d’Ichekaben ainsi que les communes environnantes et même au-delà des frontières de notre pays.

Nous disposons à ce jour de suffisamment d’éléments permettant de légitimer notre démarche. Les faits se sont déroulés dans la soirée du 09 mars 2021. Manel, 5 ans et sa maman Rahima, 44 ans, ont été les victimes d’un complot satanique et mortel dans leur propre domicile.

Toutes deux sont mortes des nombreux coups reçus et de strangulation. Les décès seront confirmés à la Polyclinique de Feraoun au petit matin du mercredi 10 mars, où le médecin de garde a alerté la gendarmerie située à quelques minutes à peine. Cette dernière est arrivée sur place plus d’une heure après.

Publicité
Publicité
Publicité

Or, nous savons que l’imam de notre village s’était directement rendu à la gendarmerie pour faire une déclaration avant que les victimes ne soient transportées aux urgences. Nous connaissons depuis le principal présumé auteur de ce féminicide et infanticide qui n’est nul autre que le frère de Rahima.

Ce serait lui qui auraient porté les interminables coups à sa sœur puis qui s’en serait pris à sa nièce Manel en l’étranglant et ce, en présence des parents et sœur de la victime. En se rendant en fin d’après-midi au domicile des victimes, ces quatre personnes auraient en amont délibérément tout orchestré dans l’objectif de procéder à un rituel satanique. Selon les dires, les protagonistes visaient à rentrer en contact avec des forces occultes avec en offrande le sacrifice de la petite fille.

Après leur méfait, ils auraient méticuleusement nettoyé la scène du crime. Beaucoup de questions se posent alors et il est à présent de la compétence des magistrats de faire la lumière sur le mobile qui les a conduit à commettre l’irréparable. Grâce au témoignage de la fille aînée de Rahima, rescapée de cette entreprise machiavélique, qui concorde à ce stade avec les déclarations des présumés coupables, la gendarmerie a procédé dans un premier temps à l’arrestation du principal présumé auteur de ce double meurtre.

Publicité
Publicité
Publicité

A ce jour, le Procureur de la République a reçu le dossier et s’en est saisi. Nous espérons que le rapport de ce dernier soit rendu public et fera connaître les conclusions de l’autopsie. Suite à cela, les présumés complices, dont les déclarations ont révélé leur implication directe et/ou, au minimum, à leur non-assistance à personne en danger, ont également été écroués puis libérés provisoirement. Ce coup de théâtre a suscité une vive indignation !

Ainsi, les dépositions auprès des instances compétentes qui impliqueraient directement cette famille maternelle, non originaire de notre village, et la volonté du mari et père des victimes, de ses enfants de se battre pour que justice soit faite, ont conforté notre décision de nous porter partie civile dans ce dossier afin d’une part de les soutenir dans leur action judiciaire et d’autre part de déposer plainte contre les présumés auteurs de ces crimes affiliés à un réseau sectaire.

Cette intrusion dans notre village, qui a été fatale pour nos habitantes, a montré l’immense danger et risque qu’ont couru l’ensemble de nos concitoyens-nes. Nous refusons que de telles pratiques puissent avoir lieu chez nous et à notre insu.

Nous comptons sur le travail de la justice et espérons une sentence exemplaire pour ce double assassinat infâme et l’éradication de ces réseaux aux dérives sectaires. Nous demandons à l’Etat de prendre ses responsabilités et d’agir au plus vite. Pour cela, nous procéderons à une campagne de sensibilisation sur ce sujet qui prendra effet dès le vendredi 02 avril à l’occasion d’une marche blanche silencieuse en hommage à Rahima et Manel. De fait, nous invitons hommes, femmes, enfants, associations de tous les environs à prendre part massivement à cet évènement inédit dans notre région. Des banderoles et des tee-shirts porteront nos revendications. De plus, nous demandons rapidement la mise en place d’une cellule de crise pour les camarades de classe de Manel et des enseignants pour un accompagnement psychologique.

Justice pour Manel, Justice pour Rahima !

Le Matin d’Algérie

Publicité
Publicité
Publicité

4 commentaires

Laissez un commentaire
  1. C’est l’esprit Zaouia, encouragée depuis plus de vingt ans par Bouteflika.
    On aboutit à un meurtre, un homme qui tue sa sœur.

    Les dirigeants musulmans consultent toujours un marabout, qui leur dicte les grandes lignes du pouvoir, le sens du maktoub. Le marabout devient une clef qui ouvre toutes les portes, un pass partout.

    Si on consulte un marabout, on est taxé d’islam lumière, même avec un meurtre sur les bras.
    Si on est trop coran et souna, on est taxé d’islam dit politique.

  2. C’est triste et malheureux.
    Il y a en Algerie ce phénomène commence a prendre de l’ampleur et les Algeriens malheureusement sont friands de tout ce qui est obcur et tentation satanique.
    Cela me rappelle et c’est un comble d’un Nigérien qui avait posé sa tente de sorcier en plein milieu de l’université.
    Résultats des degats car ils promettaient au jeunes filles des études faciles et un mari riche et avenant ce sont pas loin de plus d’une centaine de fille qui ont etaient violées.
    Une seule a osé porter plainte car au pays l’honneur de la jeune fille est pris tres au sérieux et cela va meme jusqu’à renier les enfants pour vous dire qu’on ne badine pas avec cela.

    C’est un phénomène qui touche plus le monde musulman et Dieu sait que des campagnes religieuses ont été menées pour denoncer les pratiques sataniques et mortifères .

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Une tête de sanglier découverte sur un Coran dans une ville suédoise

L’interdiction du voile sur les mineures dans l’espace public votée par le Sénat