in

Algérie: la fin du français ?

Le ministre algérien de l’Enseignement supérieur a tranché : le français doit être remplacé par l’anglais comme première langue étrangère à l’université. Algérie, la fin du français ? Analyse de Marie Chominot-Louanchi, historienne, spécialiste de la guerre d’indépendance algérienne.

Publicité

24 commentaires

Laissez un commentaire
  1. C’est l’occasion car le français a atteint un niveau médiocre chez les étudiants et même chez les jeunes enseignants. Donc l’énergie , l’effort et les moyens à déployer pour relancer le français qui est agonisant vaut mieux les utiliser pour mettre sur rail une fois pour toute l’anglais langue internationale et beaucoup moins compliquée que le français.
    De surcroît, le fait d’utiliser l’anglais cela exclue toute aliénation culturelle avec la GB ou les USA car la planète entière parle cette langue ce qui n’est vraiment pas le cas avec le français . Je tiens à préciser aussi que sans les pays anciennement colonisés ( maghreb, afrique…) , le pauvre français serait évaporé dans la nature.

  2. Mais que devient donc la langue arabe dans tout ça ? On dirait que personne ne lui fait confiance comme langue d’avenir. Serait-elle tournée vers le passé ?

    • L’arabe est une langue complète, d’ailleurs elle fut la langue des sciences, de la médecine, astronomie etc…
      Sauf que les arabes eux-mêmes ont oublié cela du fait surtout de la colonisation, alors ils courent vers l’anglais ou le français pour soit disant être dans le coup. Il y a deux pays qui font exception, c’est l’Irak et la Syrie qui eux enseignent tout en arabe.
      Pour ma part je pense que l’enseignement doit se faire en arabe tout en introduisant fortement l’anglais afin que les étudiants aient accès aux dernières publications et qu’ils puissent aller ailleurs finir leurs études ou faire des recherches scientifiques facilement.
      Dans beaucoup de pays cela se passe ainsi, par exemple dans pays nordiques.
      En France il se pose aussi la question de l’enseignement scientifique à l’université en langue anglaise:

      https://www.franceculture.fr/emissions/hashtag/luniversite-en-anglais-soft-power-ou-menace-pour-le-francais

      A l’heure actuelle en Algérie, il y a un retard certain dans l’enseignement des sciences, notamment technologiques, c’est essentiellement dû à l’emploi du français qui retarde les nouveaux acquis et aux profs qui ne se foulent pas trop pour moderniser et actualiser les enseignements, il y a aussi une histoire de moyens mis en place par l’état. Je pense qu’à l’heure actuelle avec l’anglais on a accès à beaucoup plus de choses notamment à travers Internet. Mais bon rien n’empêche personne d’étudier le français.

  3. Je suis Français
    Je voyage beaucoup à l’étranger
    J’étais récemment à Budapest en Hongrie
    Personne ne parle notre langue
    J’étais très embêté
    Je vais me mettre à l’Anglais
    Quant à la décision prise par le ministre de l’éducation supérieure…
    C’est une affaire des Algériennes
    Et aucun étranger n’a le droit de se mêler.

  4. c’est une très bonne nouvelle, le francais la langue des perdants,
    l’Algérie n’est ni francafrique ni membre de la francophonie nouvelle forme coloniale.
    la langue francaise ce n’est que le résidu archaïque d’une période coloniale.
    vivement l’anglais la langue du savoir.
    le français empêche le destin de l’algérie de se réaliser.
    vive l’anglais langue étrangère dans le pays.

    • Quel est l’intérêt d’apprendre l’anglais puis que toutes les nouvelles technologies se passent en Asie Japon/Corée/Russie/Chine essentiellement ?!
      Apprendre l’anglais c’est comme apprendre le français ça sert plus à rien, les américains s’endettes, les anglais veulent sortir de l’union européenne c’est pas pour rien, il faut se mettre à jour bon sang, il faut apprendre le russe et le mandarin, les autres langues servent plus à rien, il faut vivre à son époque pas 30 ans en arrière, l’anglais c’était bien il y a 20/30, maintenant on passe à une nouvelle époque et je crains que le gouvernement algérien soit complètement à la ramasse.

      • La question est : Avec quelle langue communiquent les scientifiques russes, chinois, coréens, iraniens entre eux? Si vous y répondez, vous comprendrez que l’anglais ne disparaîtra que quand l’empire s’effondrera. En attendant, mieux vaut apprendre l’anglais que le français.
        C’est d’ailleurs une bizarrerie car en France c’est l’anglais qui vous donne le plus grand potentiel de réussite. Je ne comprends donc pas les maghrébins. C’est en tout cas une réforme que tout le maghreb devrait réaliser et très vite. Le français, l’espagnole, l’italien sont des langues exotiques. Mieux vaut apprendre le russe que le français comme vous le notez si bien. Moi-même, je reconnais que les connaissances les plus solides sont en anglais. Le français est trop idéologique et manque liberté de pensée et d’expression. Les ressources en anglais sont suffisamment internationalisées pour ne pas tomber dans une idéologie spécifique et avoir réellement des connaissances riches.

        • “Le français est trop idéologique et manque liberté de pensée et d’expression” dites-vous ? Mais c’est à peu près l’inverse qui est vrai, le français est une langue d’une très grande richesse en raison de ses origines multiples, et c’est une des langues avec laquelle on exprime le mieux ses pensées, les nuances et les subtilités.
          Elle est d’ailleurs exigeante pour ceux qui veulent l’utiliser dans ses domaines.
          La réussite de l’anglais se fait au niveau international en tant que langue d’échange et autant l’anglais littéraire bénéficie lui-même d’une grande richesse et d’une abondance de mot en raison du mixage français-anglais depuis le 12e siècle, autant l’anglais international, de communication et d’échange est forcément pauvre en qualité et en finesse, car ce n’est pas son but.

          • Je n’attaque pas le français en tant que langue mais en tant que production scientifique. C’est le sujet et le constat est ce qu’il est. Je lis les deux langues et c’est incomparable la richesse qu’apporte l’anglais. Comparez juste le wikipédia français et anglais et vous verrez où y a-t-il plus de liberté d’expression. Si wikipédia n’est pas dénué d’idéologie, on voit parfaitement la différence. L’idéologie athéiste a tué la France qui est devenue le fer de lance idéologique des néo-racistes athéegristes avec un premier résultat au Québec.
            Dans votre mixage, l’arabe a une très bonne place également mais cela relèverait de l’exploit que vous le reconnaissiez. Vous n’avez aucun argument à apporter et je ne vois pas pourquoi les maghrébins gardent le français pendant que la France prend un malin plaisir à empêcher voire rendre difficile l’apprentissage de l’arabe en plus de faire payer les frais d’inscription aux étudiants maghrébins. On a le résultat qu’on mérite, faut pas croire que le vomis anti-arabe de certains français qui sont de plus en plus influents ne passe pas les frontières et n’obtiendra aucune réponse. Le français est une langue exotique à l’international et le chauvinisme ou les ex-colonies encore sous influence ne changeront pas cet état de fait. La haine de l’autre a un coût et la dégradation de la francophonie est déjà en bien entamée. J’ai toujours dit qu’en France, on marche sur la tête et on réfléchit avec ses petits doigts de pied ces 20 dernières années. Et je le redis encore sans en donner la réponse au train où vont les choses : on verra bien quand l’influence de la France se réduira en Afrique du Nord si cette langue perdurera autant que l’arabe. Ce sera le résultat de tout l’amour qu’on porte à cette région. Les universitaires l’ont tellement bien compris qu’ils essayent de faire de la résistance. Vous en avez entendu parlé à la télé de cette grogne? Vive la liberté d’expression n’est-ce pas.

    • Vous ne suivez pas l’actualité?
      Il n’en sera rien.
      Améliorer l’enseignement de l’anglais, oui.
      Mais le français restera toujours une langue algérienne, parlée par une importante partie de la population. Ce n’est pas qu’une langue étrangère, le français est parlé même au quotidien par beaucoup d’Algériens.

    • N’importe quoi. Les algériens continueront de parler français, ça fait partie de leur culture. Et ils viennent tous vivre en France, ils feront comment sans cette langue ? Vous méprisez la France parce que vous êtes rancunier, vous savez-quoi, l’Algérie n’a pas besoin de gens comme vous…
      Et puis les touaregs parlent aussi français pour info, ils le vivent bien eux.
      En vérité, l’Algérie en tant que nation est la fille de la France, au moins en partie car la France nous a apporté des institutions, infrastructures, médecine, et même une unité nationale avec un territoire fixe.
      Les morts sont toujours regrettables, mais sans les français l’Algérie ne serait pas ce qu’elle est.
      Et de toute son histoire l’Algérie (qui n’existait pas sous ce nom) a été colonisée de nombreuses fois que ce soit par des ibères des arabes des romains ou des turcs… et c’est la France qui lui a le plus apporté dans tout ça, et qui a été le plus tolérant des colonisateurs. Si ça avait été les anglais, les algériens auraient été génocidés… Certains généraux français voulaient agir ainsi mais les dirigeants comme Napoléon III ne le voulaient pas.
      Les plus rancuniers sont souvent les plus ignorants.

  5. On parle encore de cette plaisanterie?
    Le ministre illégitime a fait volte-face le 3 août dernier.
    Circulez! Il n’y a rien à voir!

    Le français fait partie de l’Algérie et de l’histoire de notre pays.
    Que ça plaise ou pas.

  6. Ouiiiiiii. Enfin ! lâchez la langue française ( et aussi les baskets des français ) .

    D’ailleurs vous n’avez besoin de personne ! Pour l’indépendance ( absolument justifiée de mon point de vue), vous ne vouliez plus de colonisateurs.
    C’ėtait juste.
    Le monde allait voir ce qu’il allait voir dès que seriez totalement autonomes. Et au bout de 60 ans, quoi ??toujours des pays en perdition qui pleurent pour avoir des visas chez le colonisateur haï ? ??
    En 1492, les espagnols n’ont plus voulu des colonisateurs musulmans. Après les avoir chassés, ils ne se sont pas tournés vers le maghreb, ils n’ont pas perdu leurtemps å accuser leurs anciens maitres de tout et de son contraire, en en sollicitant del’aide .
    Non ! Ils ont développé leur propre intelligence et courage de peuple. Ils ont pris des risques, découvert l’Amérique et sont devenus pour un temps la première puissance d’Europe .

    De leur indépendance, il ont fait ça : ” L’Espagne, le seul royaume en son temps sur lequel le soleil ne se couchait jamais “…

    Et vous, qu’avez-vous fait de vos indépendances ? ???

  7. cela a déjà été fait au Rwanda, afin d’éjecter la France de cette zone désormais sous influence anglo-saxonne.
    c’est au tour de l’Algérie.

  8. Il est temps maintenant pour la France de reduire considerablement les avantages accordes aux Algeriens, gaz, regroupement familial, etudiants… Action/Reaction!

    • La france accorde du gaz aux algériens, l’uranium au Niger, le phosphate au maroc, le cacao à la côte d’ivoire, le fer à la mauritanie, l’air à tout le monde, l’oxygène aux vivants, les droits de l’homme à l’humanité qui n’a jamais eu de droit, l’eau qu’on boit … ai-je oublié quelque chose?
      Domination/ soumission! c’est ça?…

      Je pleure une certaine France des idées

    • C’est une décision d’un gouvernement non légitime, militaro policier, soutenu par la France et les états unis, pour contrôler les gens et détourner leur exigence.

      La question n’est pas la langue, j’ai fait mes études en Français, mes profs étaient tous des Français et je n’ai jamais été Francophile, depuis l’adolescence..

      La vraie question, que font les armées européennes et américaine qui entourent l’Algérie de tous les cotés.

      Pardon, j’ai oublié la guerre contre le terrorisme.

  9. Dans les pays du maghrèbe, le français ne mène les étudiants nul part ailleurs qu’en france, dans la plus part des cas.
    A mon humble avis, déclasser le français en 2ème langue étrangère au choix à côté du japonais, mandarin, allemand et peut être espagnole est une nécessité qui doit relever d’une audace raisonnée: un bilan doit être fait en comparaison de la situation où nos étudiants apprendraient les disciplines scientifiques en anglais et iraient dans les 4 coins du globe?.
    Les étudiants ou doctorants français ne quittent la france qu’avec l’anglais dans leurs bagages.
    Contre le français entant que langue, nous n’avons rien et nous ne tomberons pas dans le rejet stupide car la diversité des langues et des couleurs est voulue par Allah et est un don de Lui soubhanahou.
    Mais ce qu’on a véhiculé, les chaînes qu’on a imposées, les restrictions et le suivisme et la fausse dépendance de la france dans laquelle on nous a plongé, la perversion et la limitation d’horizon et la francophonie; dans tous ça la langue française était un instrument. Il nous appartient d’inverser l’usage de cet instrument.
    L’afrique a beaucoup à dire à la france et les français ne faisant pas l’effort, l’offensive ne peut être qu’en français et par un ESPRIT AFRICAIN.
    Un dernier point extrêmement important est celui de la place de la langue du coran qui est à revoir. Le problème de l’estime de soi, des outils de l’indépendance des esprits, celui de l’indépendance des intellectuels et donc la libération des idées et donc la page des chiots-rejetons de mama frança qui doit être tournée à jamais.

  10. Ca n’a jamais été la fin puis qu’on a jamais démarré, ils ne maîtrisent pas le français et encore moins l’anglais, ils parlent un charabia arabe incompréhensible pour les autres nations, et ne maîtrisent pas le berbere pour la plus part, en faite ils ne parlent aucune langue, on peut donc dire que c’est un peuple intellectuellement arriéré.

  11. Si la langue veut dire la pensée , on est pas sortie de l’auberge.

    Avant, il y avait la francophonie.
    Maintenant , Le magicien Emarati veut faire, de nous, des agents de l’oncle Sam, bref comme le golfe arabe.

    Le président Boumedienne disait le 16 octobre 1973 :

    “Peuple algérien, je sais que vous avez la tête dure et que vous ne pliez pas du tout, sauf dans les mosquées, mais je vous préviens comme je vous avais déjà prévenu des queues des Arabes qui prétendent être des princes et des rois et qui sont en fait des agents de père en grand-père et n’attendait jamais du bien d’eux”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Londres-La Mecque à vélo, le pèlerinage de huit londoniens

L’athéisme de Stephen Hawking, un engagement personnel précipité. Une critique philosophique et scientifique (1/2)