in ,

L’insoutenable massacre de Sabra et Chatila : il y a 40 ans déjà

Du 16 au 18 septembre 1982, à Beyrouth, l’horreur absolue s’est abattue sur les camps palestiniens de Sabra et Chatila. Durant plus de 40 heures, des centaines de Palestiniens – hommes, femmes et enfants – ont été froidement et méthodiquement abattus par des miliciens phalangistes libanais, armés et protégés par les forces d’occupation israéliennes.

Un bain de sang planifié, orchestré et mis en œuvre par l’état major de l’armée israélienne, qui épouvanta le monde entier.

Publicité
Publicité
Publicité

Le Yediot Aharonot, quotidien à grand tirage en Israël, a publié vendredi dernier un rapport établi par un journaliste d’investigation israélien, Ronen Bergman, dans lequel le rôle de l’État hébreu est une fois de plus pointé du doigt, deux jours après l’assassinat du président élu Bachir Gemayel (14 septembre 1982) dans un attentat à Achrafieh.

Publicité
Publicité
Publicité

A l’occasion du 40ème anniversaire de ce massacre génocidaire sur lequel plane l’ombre d’Israël, nous vous invitons à (re)découvrir un documentaire tragiquement édifiant, qui fut diffusé sur la chaîne Planète, il y a quelques années de cela.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Mentor de la défunte Elisabeth II, Churchill a-t-il failli se convertir à l’islam ?

Une série de braquages de banques au Liban, plongé dans la crise financière