Quelques passages du Coran concernant la prière et la dévotion

Invoquez votre Seigneur en toute humilité et recueillement et avec discrétion. Certes, Il n&rsqu

par

mercredi 27 février 2002

Quelques passages du Coran concernant la prière et la dévotion

Invoquez votre Seigneur en toute humilité et recueillement et avec discrétion. Certes, Il n’aime pas les transgresseurs.Et ne semez pas la corruption sur la terre après qu’elle ait été réformée. Et invoquez-Le avec crainte et espoir, car la miséricorde de Dieu est proche des bienfaisants.

Sourate 7, 55 - 56

 

ceux qui ont cru, et dont les coeurs se tranquillisent à l’évocation de Dieu". N’est-ce point par l’évocation de Dieu que se tranquillisent les coeurs ?Ceux qui croient et font de bonnes oeuvres, auront le plus grand bien et aussi le plus bon retour.

Sourate 13, 28 - 29

 

Et ne dis jamais, à propos d’une chose : "Je la ferai sûrement demain".sans ajouter : "Si Dieu le veut", et invoque ton Seigneur quand tu oublies et dis : "Je souhaite que mon Seigneur me guide et me mène plus près de ce qui est correct".

Sourate 18, 23 - 24

 

Fais preuve de patience [en restant] avec ceux qui invoquent leur Seigneur matin et soir, désirant Sa Face. Et que tes yeux ne se détachent point d’eux, en cherchant (le faux) brillant de la vie sur terre. Et n’obéis pas à celui dont Nous avons rendu le coeur inattentif à Notre Rappel, qui poursuit sa passion et dont le comportement est outrancier.Et dis : "La vérité émane de votre Seigneur". Quiconque le veut, qu’il croit, et quiconque le veut qu’il mécroie". Nous avons préparé pour les injustes un Feu dont les flammes les cernent. Et s’ils implorent à boire on les abreuvera d’une eau comme du métal fondu brûlant les visages. Quelle mauvaise boisson et quelle détestable demeure !

Sourate 18, 28 - 29

 

Glorifie donc Ton Seigneur par Sa louange et sois de ceux qui se prosternent ;et adore ton Seigneur jusqu’à ce que te vienne la certitude (la mort).

Sourate 15, 98 - 99

 

Supporte patiemment ce qu’ils disent et célèbre Sa louange, avant le lever du soleil, avant son coucher et pendant la nuit ; et exalte Sa Gloire aux extrémités du jour. Peut-être auras-tu satisfaction :Et ne tends point tes yeux vers ce dont Nous avons donné jouissance temporaire à certains groupes d’entre eux, comme décor de la vie présente, afin de les éprouver par cela. Ce que Dieu fournit (au Paradis) est meilleur et plus durable.Et commande à ta famille la Salat, et fais-la avec persévérance. Nous ne te demandons point de nourriture : c’est à Nous de te nourrir. La bonne fin est réservée à la piété.

Sourate 20, 130 - 132

 

Récite ce qui t’est révélé du Livre et accomplis la Salat. En vérité la Salat préserve de la turpitude et du blâmable. Le rappel de Dieu est certes ce qu’il y a de plus grand. Et Dieu sait ce que vous faites.

Sourate 29, 45

 

Quand ils montent en bateau, ils invoquent Dieu Lui vouant exclusivement leur culte. Une fois qu’Il les a sauvés [des dangers de la mer en les ramenant] sur la terre ferme, voilà qu’ils [Lui] donnent des associés.Qu’ils nient ce que nous leur avons donné et jouissent des biens de ce monde ! Ils sauront bientòt !

Sourate 29, 65 - 66

 

Nous avons effectivement donné à Luqman la sagesse : "Sois reconnaissant à Dieu, car quiconque est reconnaissant, n’est reconnaissant que pour soi- même ; quant à celui qui est ingrat..., En vérité, Dieu se dispense de tout, et Il est digne de louange".

Sourate 31, 12

 

Ô vous qui croyez ! Evoquez Dieu d’une façon abondante.et glorifiez-Le à la pointe et au déclin du jour.C’est Lui qui prie sur vous, - ainsi que Ses anges, - afin qu’Il vous fasse sortir des ténèbres à la lumière ; et Il est Miséricordieux envers les croyants.Leur salutation au jour où ils Le rencontreront sera : "Salam" [paix], et Il leur a préparé une généreuse récompense.

Sourate 33, 41 - 44

 

et supporte patiemment la décision de ton Seigneur. Car en vérité, tu es sous Nos yeux. Et célèbre la gloire de ton Seigneur quand tu te lèves ;Glorifie-Le une partie de la nuit et au déclin des étoiles.

Sourate 52, 48 - 49

Publicité

Auteur : Ismaël Amin

.

commentaires