Syrie

Daesh s'empare de la cité antique de Palmyre

Daesh s'empare de la cité antique de Palmyre

Filmée par la télévision de l'Etat islamique, l'entrée des jihadistes dans Palmyre. Les combattants de l'EI ont exécuté jeudi au moins 17 personnes, des civils et des militaires pro-régime. Un militant originaire de Palmyre, contacté via Facebook, a affirmé que les jihadistes fouillaient les maisons à la recherche de personnes loyales au régime de Bachar al-Assad et empêchaient les habitants de sortir. L'électricité a été coupée.

La Turquie expulse 8 Britanniques candidats au djihad, dont le fils d'un élu travailliste

La Turquie expulse 8 Britanniques candidats au djihad, dont le fils d'un élu travailliste

Cette affaire a eu un écho particulier en Grande-Bretagne puisqu'une des personnes arrêtées est le fils d'un élu local travailliste.Les autorités les soupçonnent d'avoir voulu se rendre en Syrie, apparemment pour rejoindre les rangs du groupe Etat islamique.

Qui sont ces jeunes  derrière les

Qui sont ces jeunes derrière les "djihadistes" ?

Ils sont souvent très jeunes, ont vécu soit une enfance difficile, soit une adolescence accidentée, ou les deux à la fois. Se sentant salis par leurs péchés d’avant, ils sont prêts à se racheter, à se purifier, quitte à ce qu’ils s’effacent eux-mêmes, où qu’ils soient sous l’emprise aliénante d’un gourou pour y parvenir.

Le courage extraordinaire d'un jeune syrien qui sauve une petite fille  (vidéo)

Le courage extraordinaire d'un jeune syrien qui sauve une petite fille (vidéo)

 Une scène de la terrible guerre civile syrienne qui a fait plus  de 146 000 morts en 3 ans. On voit dans cette vidéo qui circule sur tous les réseaux sociaux, un enfant syrien secourir au péril de sa propre vie  une petite fille piégée par les nombreux tirs d'un  sniper. 

L’armée israélienne abat un avion syrien au-dessus du Golan (vidéo)

"Not in my name" : des jeunes musulmans britanniques se dressent contre l’Etat Islamique sur les réseaux sociaux

Quel que soit son acronyme funeste, l’EEIL, ou plus sobrement EI, voire ISIS et même ISIL, ne peut plus décemment se réclamer de l’islam qu’il a odieusement dévoyé et transgressé, et encore moins de la Oumma qui se dresse aujourd’hui dans toutes les langues contre sa cruauté et son illégitimité, à l’image de la campagne percutante initiée par des jeunes musulmans britanniques sur les réseaux sociaux : « Pas en mon nom » (#NotInMyName).

Des savants égyptiens s’insurgent contre l’Etat Islamique après le meurtre de Steven Sotloff

Des savants égyptiens s’insurgent contre l’Etat Islamique après le meurtre de Steven Sotloff

De nouveau plantées dans le même paysage désertique inidentifiable, les caméras de l’Etat Islamique en Irak et du Levant (ISIL) ont, une fois encore, épouvanté le monde, en filmant ce qui semble être devenu un rituel macabre immuable dont on connaît désormais le dénouement tragique.

Des imams britanniques émettent une fatwa contre les

Des imams britanniques émettent une fatwa contre les "djihadistes" de l’Etat Islamique

Leur courroux contre l’Etat islamique, à son paroxysme avec le meurtre de James Foley, ne trouve aucun apaisement, les imams de Grande-Bretagne ont couché leur indignation sur le papier, dans le cadre d’une fatwa qui a reçu l’assentiment de six savants musulmans faisant autorité de l’autre côté de la Manche.

Le bourreau de James Foley serait un rappeur anglais, selon les dernières évolutions de l’enquête

Le bourreau de James Foley serait un rappeur anglais, selon les dernières évolutions de l’enquête

Qui se cache derrière le bourreau tout habillé de noir de James Foley, peu facile à identifier derrière son masque de la terreur, mais trahi par son accent anglais, si l’on en croit les autorités britanniques et les conclusions de linguistes distingués qui ont décelé des inflexions d’origine londonienne ou du sud-est de l’Angleterre ?

Un leader musulman canadien en grève de la faim contre l’Etat Islamique

Un leader musulman canadien en grève de la faim contre l’Etat Islamique

Entamer une grève de la faim est l’expression de sa vive colère et de sa condamnation sans réserve de l’engeance du mal parée de vertus coraniques, Syed Soharwardy, une éminente figure de l’islam à Calgary, au Canada, a fait ce choix des armes après la décapitation du journaliste James Foley, afin de dénoncer les crimes commis par l’Etat Islamique au nom d’un islam odieusement dévoyé par sa barbarie sans limites.

Les musulmans condamnent la mort atroce du journaliste James Foley

Les musulmans condamnent la mort atroce du journaliste James Foley

Porté disparu depuis près de deux ans en Syrie, c’est dans une vidéo macabre et insoutenable que le journaliste américain James Foley, 40 ans, a fait une ultime réapparition, mardi soir, sur le Net, prononçant ce qui fut ses dernières paroles à travers un « message à l’Amérique » lu sous la contrainte, avant d’être décapité par son bourreau, membre des djihadistes de l’Etat islamique.

Les musulmans américains dénoncent l’oppression et les massacres de musulmans dans le monde

Les musulmans américains dénoncent l’oppression et les massacres de musulmans dans le monde

Se débarrasser des bâillons qui étouffent la protestation et briser les chaînes de l’intimidation qui entravent la dénonciation de l’injustice, telle est la vocation de la grande campagne lancée Outre-Atlantique par l’influente association Muslim Public Affairs Council (MPAC).

Pourquoi le régime syrien a tenu bon

Pourquoi le régime syrien a tenu bon

Peut-on encore parler de la crise syrienne de façon rationnelle ? A entendre cette incessante litanie de mensonges assénés, comme s’ils étaient des vérités premières, par des médias aux ordres, on en douterait aisément. Pourtant les faits sont là, ils sont « têtus » et résistent aux dénégations les plus insistantes.

Syrie : Clap de fin pour Robert Ford et le chef des services des renseignements saoudiens

Syrie : Clap de fin pour Robert Ford et le chef des services des renseignements saoudiens

Sur fond d’une guerre picrocholine entre le Qatar et l’Arabie saoudite, un grand chamboulement du personnel diplomatique s’opère en douceur sur le front de Syrie avec la mise à l’écart d’une personnalité majeure du conflit, Robert Ford, l’accrédité américain auprès de l’opposition off–shore et la mise en veilleuse du prince Bandar Ben Sultan, chef des services des renseignements saoudiens, et le remplacement de l’émissaire algérien Lakhdar Ibrahimi, conséquence

Des blessés syriens soignés en Israël

Des blessés syriens soignés en Israël

Depuis plusieurs semaines, Israël accueille certains blessés syriens dans ses hôpitaux. Des blessés qui viennent de Syrie, pays avec lequel Israël est officiellement en état de guerre. Une politique « humanitaire » sur laquelle Israël communique afin de faire oublier la cruauté de sa politique coloniale, notamment à Gaza. On apprend par ailleurs dans ce reportage qu’Israël est en contact avec l’ASL (l'Armée syrienne libre).

Syrie: bombardement d'une mosquée à Homs (vidéo)

Syrie: bombardement d'une mosquée à Homs (vidéo)

Cette vidéo qui a été postée sur la page Facebook d'un groupe nommé "Pour une Syrie libre" montre le bombardement de la mosquée Omar Ibn Al khattab à Homs. Ce groupe sur Facebook attribue ce bombardement à l'armée loyaliste. Ce qui est certainement probable dans la mesure où cette armée a démontré dans le passé qu'elle pouvait à tout moment cibler les mosquées.

Chrétiens et musulmans,  ensemble contre l’inhumanité dont est victime  le peuple syrien.

Chrétiens et musulmans, ensemble contre l’inhumanité dont est victime le peuple syrien.

 

Devant le chaos, la destruction, l’inhumanité qui touchent tous les citoyens syriens, de toutes confessions, dans tout le pays, des organisations religieuses françaises et des organisations de solidarité internationale, s’associent pour porter au peuple syrien un message de solidarité et d’espérance. Il se concrétisera par deux actions :

Vers la déconfiture de la France en Syrie

Vers la déconfiture de la France en Syrie

Hélas, diplomatiquement et militairement la France s'est laissé piéger. On imagine le tollé international qu'aurait soulevé une coalition uniquement composée des Etats Unis et de l'Arabie Saoudite. Il fallait à la conjuration un compère de moralité, un indigné patenté, un tampon socialiste pacifiste droit-de-l'hommiste. 

De Guy Mollet à François Hollande, le tropisme colonial
L’écheveau du Moyen-Orient : une opinion arabe

L’écheveau du Moyen-Orient : une opinion arabe

Le Moyen-Orient apparaît à tout observateur étranger comme un écheveau touffu. Essayons d’en démêler les fils.

 Syrie: le va-t-en-guerre BHL fait sa propagande dans les médias américains

Syrie: le va-t-en-guerre BHL fait sa propagande dans les médias américains

Un entretien de BHL sur MSNBC,  une chaîne d'information en continu  diffusée aux États-Unis et au Canada.

Syrie: le gaz dans la bataille

Syrie: le gaz dans la bataille

En sous-main du conflit, la rivalité entre le Qatar et l'Iran autour du champ gazier le plus important du monde et les intérêts géostratégiques des pays du Golfe.

Guerres chimiques… pages d’histoire oubliées

Guerres chimiques… pages d’histoire oubliées

Décidément on nous la baille belle avec l’horreur des armes chimiques comme s’il fallait établir des distinguos abscons entre morts déchiquetés sous des bombes conventionnelles ou asphyxiés au gaz innervant. Et puis les Anglo-américains devraient commencer par balayer devant leurs malpropres portes au lieu de jouer aux offusqués et aux saints innocents.

Quand John Kerry dînait avec Bashar Al-Assad et son épouse

Quand John Kerry dînait avec Bashar Al-Assad et son épouse

C'est bien connu, ceux qui sont jugés infréquentables (comme Assad aujourd'hui)  étaient les meilleurs amis hier de ceux qui veulent désormais les bombarder à coup de missiles Tomahawk. Nouvelle démonstration de l’hypocrisie de certains dirigeants occidentaux avec cette photo qui circule sur Twitter, où l'on voit le secrétaire d'Etat américain John Kerry en train de dîner avec Assad et son épouse en 2009, dans un restaurant à Damas.

Selon un ex-otage en Syrie, ce n'est pas le gouvernement Assad qui a utilisé le gaz sarin

Selon un ex-otage en Syrie, ce n'est pas le gouvernement Assad qui a utilisé le gaz sarin

Professeur d'histoire, Pierre Piccinin a été libéré dimanche dernier  après cinq mois de captivité en Syrie.

Pourquoi la Syrie indispose les maîtres du monde

Pourquoi la Syrie indispose les maîtres du monde

Hormis une poignée de naïfs, qui croit sincèrement que l’intervention annoncée contre la Syrie est dictée par des considérations morales et vise à défendre les droits de l’homme ? L’émotion sur commande ne doit pas faire illusion : ceux qui versent des larmes de crocodile sur les victimes du régime trouvent des circonstances atténuantes aux exactions de la rébellion.

Sous la Syrie, le Hezbollah

Sous la Syrie, le Hezbollah

«Il ne saurait y avoir de victoire politique possible sans une victoire culturelle préalable» (Antoine Gramsci).

Les implications régionales de la crise syrienne (vidéo)
Syrie : il n’y a ni bons ni méchants

Syrie : il n’y a ni bons ni méchants

Le conflit qui ensanglante la Syrie depuis deux ans n’oppose pas les bons et les méchants. Dans cette effroyable guerre civile, aucun des protagonistes ne détient la palme de l’horreur. Même si son origine exacte demeure obscure, l’utilisation présumée de gaz asphyxiants est ignoble, et elle suscite une indignation légitime.

Syrie: intervention de Michel Collon chez Taddeï (vidéo)

Syrie: intervention de Michel Collon chez Taddeï (vidéo)

Intervention de Michel Collon le 6 septembre 2013 dans l'émission française "Ce soir ou jamais" dont le thème était "Intervenir ou pas en Syrie : le dilemme !".

Kouchner estime

Kouchner estime "que le vrai sujet est de renverser le régime syrien"

Bernard Kouchner qui a soutenu les deux guerres conte l'Irak (1991 et 2003), favorable  également à des  frappes contre l'Iran, a donné sa position sur la Syrie dans   un entretien à i>Télé 

Un débat agité entre Syriens (vidéo)

Un débat agité entre Syriens (vidéo)

Un débat particulièrement houleux  entre Syriens avec Bassam Tahhan, professeur de géopolitique et porte-parole du Rassemblement pour la Syrie, Mounzer Makhous, représentant de la coalition syrienne (opposition extérieure) en Franc et  Khalid Issa,  du Comité de la Coordination nationale syrienne pour le changement démocratique (opposition de l’intérieur).

Bombardement de la Syrie : La guerre d’après

Bombardement de la Syrie : La guerre d’après

Bombarderont, bombarderont pas ? – Ils bombarderont tôt ou tard, bien que l’opinion publique occidentale soit contre.

BHL torpillé par ProRussia.tv
Hollande a trouvé son chemin de Damas

Hollande a trouvé son chemin de Damas

Paris veut infliger une correction de quelques frappes au mauvais élève. Il faut « punir Bachar » dit François Hollande. La désignation du vilain potache par son seul prénom minimise la faute qui lui est reprochée et elle grandit le pouvoir supposé de l’instituteur donneur de leçon. C’est également pour le Président une façon de ne pas mettre tous les œufs du poulailler El Assad dans le même panier.

Discours du député britannique G. Galloway opposé à  une intervention militaire en Syrie

Discours du député britannique G. Galloway opposé à une intervention militaire en Syrie

Le député britannique George Galloway  a fait partie des 285 députés qui ont voté  le 29 août contre une intervention militaire en Syrie. Il explique pourquoi dans un discours prononcé à la Chambre des communes. Elu dans le comté du Yorkshire,George Galloway  s'était également  distingué en 2012 par son opposition  à  projet de loi anti-niqab en Grande-Bretagne.