droitisation

Estrosi et Ciotti, les Umpistes décomplexés, se félicitent de la plainte déposée contre Ahmed

Estrosi et Ciotti, les Umpistes décomplexés, se félicitent de la plainte déposée contre Ahmed

A eux deux ils font la paire, les Umpistes à droite toute que sont Christian Estrosi, le maire de Nice hostile aux « mariages bruyants », et Eric Ciotti, le député des Alpes-Maritimes acquis au tout-sécuritaire, sont les nouveaux pères Fouettard de la République, ceux avec qui le monde merveilleux de l’enfance serait vite peuplé de monstres méchants qui enverraient direct à la case prison, surtout quand on s’appelle Ahmed, que l’on a le nom aussi arabisant que le faci&eg

Copé, champion décomplexé du jeu de dupes de la

Copé, champion décomplexé du jeu de dupes de la "Droite forte"

Au pitoyable jeu de massacre de l’UMP, la proclamation de la victoire de Jean-François Copé sonne comme le triomphe sans gloire, mais entaché de déshonneur, de la droite dure, celle qui fait l’école Buissonnière en s’engouffrant dans la brèche populiste laissée béante par Patrick Buisson, l’ex-frontiste devenu gourou de Sarkozy, et grand inspirateur d’un pain au chocolat au goût amer qui n’a pas fini d’être mis à toutes les sauces cocardières

Christian Estrosi :

Christian Estrosi : "Vive l'Algérie française !"

A la seule évocation de la commémoration de la guerre d’Algérie, les vieux réflexes des années 60 de Gérard Longuet, quand il faisait bon joindre le geste à la parole dans des groupes fachos et pro-Algérie française qui n’étaient pas des anges, l’ont chatouillé, gratouillé, déclenchant un bras d’honneur guère honorable !

Copé sur France 2 : on aurait mieux fait d’aller se coucher !

Copé sur France 2 : on aurait mieux fait d’aller se coucher !

On aurait mieux fait d’aller se coucher, samedi soir, plutôt que de s’imposer le spectacle affligeant de la malhonnêteté intellectuelle Copéiste, qui vire à droite toute en jouant les républicains effarouchés !

Le CFCM porte plainte contre Jean-François Copé pour diffamation

Le CFCM porte plainte contre Jean-François Copé pour diffamation

« Le pain au chocolat » de Jean-François Copé se voulait sciemment indigeste pour galvaniser son électorat, mais il est resté sur l’estomac non seulement d’une partie des caciques de l’UMP, et également de tous ceux, musulmans ou non, de gauche comme de droite, qui aspirent à la concorde nationale, et rêveraient que l'on redonne ses lettres de noblesse à l'exercice de la politique, si tant est que cela soit encore possible dans la France de l'après-Sarkozy...

Quand le QG de Sarkozy envisageait de proposer l’Intérieur à  Marine Le Pen

Quand le QG de Sarkozy envisageait de proposer l’Intérieur à Marine Le Pen

Nommer Marine Le Pen à l’Intérieur pour s’assurer une réélection dans un fauteuil, il n’y aurait rien eu d’incohérent, ni même de renversant, quand on s’appelle Sarkozy et que l’on s’est évertué pendant cinq ans à faire sauter toutes les digues de la politique, même les plus dangereusement contre-nature qui soient !

Jean-François Copé s’en prend au Ramadan et crée la polémique

Jean-François Copé s’en prend au Ramadan et crée la polémique

On jurerait entendre les harangues électrisantes de l’ex-roi de la stigmatisation anti-musulmans, à ce petit détail près que, si vendredi soir, le spectre de Sarkozy planait sur la bonne ville de Draguignan, le meeting de l’UMP a résonné d’une autre voix populiste, empruntant au maître-étalon de la division nationale ses mêmes inflexions droitières.

Robert Ménard :

Robert Ménard : "l'islam est insoluble dans la démocratie"

N’est-il pas consternant d’observer que lorsque la parole se libère en France, ce n’est plus pour toucher l’intériorité des belles âmes par la magie du verbe, mais c’est pour éveiller ce racisme obscur, qui sommeille, par la noirceur du dénigrement, et toujours à des fins bassement électoralistes ?