Jeudi 24 April 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Débat

A propos du texte sur Alain Soral, une mise au point

8 décembre 2004 par Fatiha Kaoues

J’aimerais répondre aux personnes qui m’ont fait part de leur étonnement suite à la publication de cet article et qui sont des amis de lutte et de conviction. Je considère m’exprimer en mon nom seul, non au nom d’Oumma ni en celui des militants d’Europalestine ou d’autres mouvements

0 commentaire(s)

Réponse à mes détracteurs

7 décembre 2004 par Alain Soral

Je n’ai pas de commentaire de détail à faire sur ce "travail" qui n’est pas sans rappeler le style "flic universitaire" des Daenincks et autres Taguieff. À la lecture d’un tel pavé indigeste, plus que jamais je me sens poète !

0 commentaire(s)

Voyages aux sources du Saint Coran (partie 2/4)

15 novembre 2004 par Dr. Abdallah Thomas Milcent

La plupart des musulmans considèrent que l’original othmanien de la vulgate coranique (Le Coran d’Othman) est conservé au musée du Palais du Topkapi d’Istanbul. Il se trouve que j’avais eu l’occasion de faire une visite approfondie de ce merveilleux palais au cours de l’été 2000 en compagnie d’un ami conservateur de ce musée.

0 commentaire(s)

Crise civilisationnelle en terre d’Islam (partie 2 et fin)

4 novembre 2004 par Hadj Habib Hiréche

Bien qu’il ait joué un rôle crucial, décisif dans l’histoire contemporaine des peuples arabo-musulmans, en mettant un terme à la décadence civilisationnelle, en chassant les puissances coloniales et en proposant des modèles d’accès à la modernité, le nationalisme arabe en général et algérien en particulier n’en a pas moins véhiculé quelques sérieuses ambiguïtés. Historiquement, et ce jusqu’au 19°siècle, le concept de Nation arabe était étranger au monde arabo-musulman.

0 commentaire(s)

Complot islamiste au Forum Social Européen ?

3 novembre 2004 par Naïma Bouteldja

Après le fabuleux destin de Marie L, agressée l’été dernier par une bande de sauvageons imaginaires, la presse française, qui n’en est plus à une bavure près (à quelques rares exceptions) revient à la charge avec la fabuleuse épopée des "islamo-gauchistes" du Forum de Londonistan. C’est Charlie Hebdo qui ouvre le bal le 29 septembre avec ses prophéties sur une "avalanche de débats organisés en partenariat avec des islamistes", un colloque sur le mouvement islamiste et des participants fantoches.

0 commentaire(s)

Il a bon dos le frère Tariq !

2 novembre 2004 par Meriem Laribi

Cela fait maintenant un an, depuis qu’il a eu le malheur (ou le courage ?) d’écrire son fameux texte intitulé « les (nouveaux) intellectuels communautaires » que Tariq Ramadan fait l’objet d’une diabolisation hors du commun. Depuis la publication de ce texte, il n’existe pratiquement aucun média national ou régional qui n’ait ajouté son petit grain de sel pour participer à la caricature du personnage.

0 commentaire(s)

Voyages aux sources du Saint Coran (partie 1/4)

1 novembre 2004 par Dr. Abdallah Thomas Milcent

Tout a commencé par la publication sur Oumma.com, le 20 décembre 2000, de la version française d’un article publié au préalable dans le quotidien britannique « The Gardian ». L’article était intitulé « Le Coran revisité par la philologie : des manuscrits "Satanique" ? (Traduction : Courrier International) par Abul Taher du Quotidien Anglais "The Guardian" » (http://oumma.com/article.php3 ?id_article=501) Cet article comportait des affirmations graves concernant les sources du Coran, relayées par un scientifique allemand nommé Gerd Rudiger Puin (...)

0 commentaire(s)

La triste comédie de l’essentialisme

26 septembre 2004 par Pascal Ménoret

Un spectacle éculé fait aujourd’hui salle comble, sur les plateaux de télévision comme sur les éventaires des librairies : c’est la comédie de l’essentialisme. Il n’en est pas en vérité de moins drôle, ni de plus meurtrière. Mais la vieille recette n’a rien perdu de son efficacité. Prenez un événement quelconque, de préférence dans l’« Orient compliqué ». Badigeonnez-le de références religieuses plus ou moins absconses. Vantez l’extraordinaire propension de « ces gens-là » à confondre théologie et politique. Laissez gonfler une opinion publique aussi horrifiée qu’impuissante à comprendre. Le dispositif est enclenché : lorsque votre gouvernement participera à une guerre, aidera une dictature à réprimer ou trafiquera avec les pires criminels, non seulement l’opinion ne le conspuera pas - mais elle lui en sera reconnaissante.

0 commentaire(s)

L’Islam et l’Occident : Les enjeux du sens et les aléas de la puissance (partie 2 et fin)

20 juillet 2004 par Mohammed Chaouki ZINE

« Cette expérience tragique [parlant de l’Algérie] suscitera peut-être dans tout le sud-est de la Méditerranée cet engagement critique toujours attendu pour une relecture radicale du destin passé et futur des peuples méditerranéens, par-delà toutes les errances, tous les dogmatismes, toutes les valeurs supposées, tous les affrontements destructeurs, toutes le exclusions passionnelles qui ont étouffé et différé jusqu’ici l’accomplissement d’une espérance indestructible »

0 commentaire(s)

L’islam consulaire (2ème partie et fin )

30 juin 2004 par Vincent Geisser

La remise en cause générale des systèmes amicalistes, à partir du début des années quatre-vingt, trouve son origine dans la crise de légitimité des régimes maghrébins, confrontés aux contradictions des politiques de développement et à des problèmes socio-économiques de plus en plus aigus (chômage, inflation, accroissement de la dette, etc.). Ce contexte de crise interne rejaillit directement sur les communautés émigrées en Europe qui vont progressivement se détacher des représentations apologétiques des États d’origine, longtemps imprégnées par une mystique développementaliste.

0 commentaire(s)

Les éclats du texte : à propos de la nouvelle critique religieuse

16 juin 2004 par Mohammed Chaouki ZINE

Mon but ici, en tant que philosophe, est de parler de certains points litigieux que l’historien des idées Rachid Benzine a omis de signaler. Tout d’abord, rendons justice à la datation qui, dans l’espace de ce livre, a été négligée, notamment les dates de naissance et de décès d’auteurs illustres qui ont marqué l’histoire de la pensée islamique. Dans la page 35, Ibn Rushd ou Averroès est supposé mort en 1186 alors que l’année de son décès est 1198. De même pour la figure d’Ibn ’Arabi (p. 184) que l’essai lui donne 45 ans d’existence (1120-1165) alors que les dates réelles sont (Murcie 1165 - Damas 1240).

0 commentaire(s)

L’Islam est-il un phénomène social ?

15 juin 2004 par Abdelaziz Djaout

Dès les premiers jours, en qualifiant l’attentat du 11 septembre de « déclaration de guerre » contre les États-Unis et ses alliés, l’administration Bush a choisi de mener sa guerre au terrorisme principalement par des moyens militaires et sécuritaires. Je dis principalement car, à plusieurs occasions, Bush et d’autres officiels américains ont décrit cette guerre comme une « luttes d’idées » qui vise à terme à réformer les sociétés musulmanes productrices, selon eux, de la menace terroriste.

0 commentaire(s)

Pourquoi et au nom de quoi ?

20 avril 2004 par Abdelaziz Djaout

Sans limites, la sauvagerie d’Ariel Sharon a frappé encore une fois un chef politique du mouvement islamique Hamas. Le meurtre d’Abdelaziz al-Rantisi, ce pédiatre à qui Israël a fait connaître auparavant la prison et l’exil, n’est pas plus exceptionnel que celui de toutes ces vies fauchées depuis le lancement de l’Intifada, depuis 1967, depuis 1948, par cette armée lâche et sans pitié qu’est Tshal.

0 commentaire(s)

« Les nouvelles penseuses de l’islam... »

7 mars 2004 par Dounia Bouzar

La place de la femme dans l’islam... Le statut de la femme dans l’islam... Jamais autant de choses n’auront été dites sur cette fameuse musulmane. Partout en France, de la rue à la chambre des députés, se sont élevées des voix pour énoncer « ce que dit l’islam sur la femme »... Les musulmans, les non musulmans, les intellectuels, tous se sont affrontés dans tous les sens : l’islam dit que les femmes doivent être avant tout de bonnes mères, mais non, l’islam dit qu’elles doivent avant tout être de bonnes citoyennes. Dans les foyers aussi, les discussions vont bon train : l’islam dit que tu dois te marier, mais non maman, tu n’as rien compris, l’islam dit que je dois d’abord devenir doctoresse... Justement, il n’y a pas la femme musulmane mais des femmes musulmanes. Et ce qui nous intéresse aujourd’hui - une fois n’est pas coutume - n’est pas de savoir ce que l’islam dit ou ne dit pas, mais de comprendre qu’est-ce qui fait que certaines lisent plutôt ceci ou plutôt cela dans leur islam...

0 commentaire(s)

L’imaginaire de l’autre entre nos peurs et la quête de reconnaissance (partie 2 et fin)

20 février 2004 par Hakim Lablan

Notre éthique de toutes les circonstances, puisée dans notre foi doit être une lumière pour tous. Dans le respect du cadre républicain et sans prêter attention aux provocateurs, de plus en plus nombreux, nous devons manifester clairement notre attachement à la France. Personne ne doit hypothéquer notre présence ou parler à notre place. Nous ne pourrons plus faire l’économie du débat sur les questions qui fâchent et qui angoissent nos concitoyens.

0 commentaire(s)

L’imaginaire de l’autre entre nos peurs et la quête de reconnaissance (partie 1/2)

14 février 2004 par Hakim Lablan

A plusieurs reprises, dans des contributions écrites ou, dans le débat public est revenue la notion de la prise en compte de l’autre et de ce qui se passe dans son imaginaire dés qu’il s’agit de références religieuses.

0 commentaire(s)

Quand l’école préfère ressembler à autre chose

9 février 2004 par Jameleddine Héni

La loi sur la laïcité sera vraisemblablement votée. Peu de choses laissent penser le contraire. L’intention de légiférer oriente le débat. Elle en délimite le champ, définit le lexique et ébauche les perspectives. Parmi d’autres propensions, elle part plus légitime. Ses modalités explicites normatives et tranchées, ainsi que ses efficiences en matière de changement et de développement, en font l’une des propensions fondamentales de l’institution politique. Le comportement politique moderne a une modalité essentielle : l’instigation ou l’évitement de lois. Ceux qui veulent apporter des changements structurels et durables ont très souvent recours à la législation.

0 commentaire(s)

L’Ethique de la Nation

30 janvier 2004 par Felwine Sarr

Il s’agit de retourner cet index à l’accusateur tellement occupé à compter les brindilles de paille dans l’œil de l’autre qu’il en oublie de voir la poutre qui est dans la sienne. Nous aurions certainement préféré rester dans l’angle mort, hors de la cohorte et des cris de la multitude, nous adonnant à des activités pour lesquelles nous avons plus d’appétence. Mais enfin !

0 commentaire(s)

« Tariq Ramadan, expliqué à nos potes ! »

7 janvier 2004 par Farid El Asri

« Bonne année », car ne dit-on pas que « tout, dans l’existence est en fonction de l’avenir » ? Bonne année 2004 donc ! Que celle-ci ne ressemble surtout pas à ce que nous avons connu l’an dernier. En effet, si nous devions poser le bilan de l’année 2003, dans les relations de l’individu avec le vis-à-vis et loin du contexte villageois des irréductibles gaulois, nous pourrions scander à raison : « Ils sont fous ces humains ! ».

0 commentaire(s)

Les lectures approximatives de Sarkozy

18 décembre 2003 par Asma Lamrabet

Je ne voulais pas réagir à chaud devant les propos accusateurs de Mr Sarkosy envers Tariq Ramadan, concernant la préface d’un livre « Musulmane tout simplement » -en l’occurrence le mien- pour la simple raison que toute analyse sereine de ce fameux débat aurait repérée dans les « sentences » dictées par Mr Sarkosy à savoir- le délit de fraternité et celui de la préface d’un livre - l’argumentaire d’une piètre manœuvre politicienne….

0 commentaire(s)

Réformer ou Déformer la pensée islamique ? (partie2 et fin)

15 décembre 2003 par Mohamed Mestiri

Définir la réforme dans la pensée musulmane, c’est retourner aux sources fondatrices de la philosophie de la réforme en Islam. Avant que la réforme ne prenne la forme d’un courant de pensée, d’une idéologie ou d’un mouvement, elle est tout d’abord une identité du changement global, social, éducatif et institutionnel. Mais aussi et surtout, l’identité de la réforme est intimement liée à l’expérience personnelle, à l’évolution de la productivité à travers l’élévation des capacités intellectuelles et des charges émotionnelles.

0 commentaire(s)

Réformer ou Déformer la pensée islamique ? (partie 1)

8 décembre 2003 par Mohamed Mestiri

Beaucoup de voix s’élèvent aujourd’hui pour réclamer, voire même exiger, la réforme de l’Islam, des plus impliquées en terme de foi ou d’engagement religieux aux plus haineuses ou du moins islamophobes. C’est en quelque sorte un phénomène de mode, où quiconque trouve son compte ou règle son compte envers cette islamité de plus en plus massive, quantitative et peu pensée.

0 commentaire(s)

« Ramadanophobie sécuritaire » : l’Université française s’y met aussi !

5 décembre 2003 par Madjid Benmalek

On sait que l’Université est considérée traditionnellement
en France comme un lieu d’ouverture, de débat où règne
un véritable esprit démocratique. C’est probablement pour
cette raison que l’association « Aix-Solidarité » avait
choisi d’organiser, ce jeudi 4 décembre, dans les locaux de la
Faculté des Lettres d’Aix-Marseille 1, une conférence publique
sur le thème de la laïcité en présence de l’avocat
et professeur de Droit public Christian Bruschi, du sociologue Vincent Geisser
et du philosophe Tariq Ramadan.

0 commentaire(s)

Quel double discours ? Quel débat ?

24 novembre 2003 par Tariq Ramadan

Depuis près d’un mois, pas un jour ou presque n’est passé sans que divers journaux ne publient un texte critique me concernant. Je n’avais, jusqu’à aujourd’hui, ni la volonté ni le temps de répondre à cette avalanche de propos dont j’affirme que les réponses se trouvent déjà dans la plupart de mes livres et articles. Il reste qu’après l’émission Cent minutes pour convaincre, on a pu lire dans Libération (édition du 21 novembre) que « Sarkozy (s’était payé) le double discours de Ramadan ». On aurait donc eu ce que l’on voulait, et la preuve de ma duplicité serait donc définitivement établie.

0 commentaire(s)

Karl Zéro... Zéro !

17 novembre 2003 par Yamin Makri

L’affaire Allègre nous avait déjà renseigné sur les méthodes de travail de Karl Zéro et son absence totale de déontologie. Alors qu’il présente son rendez-vous hebdomadaire « Le vrai journal » comme une authentique émission d’information qui se veut être une alternative aux médias traditionnels, Karl Zéro a en fait exploité toutes les ficelles de la manipulation en recourant aux procédés les plus malhonnêtes quant au traitement médiatique de l’islam.

3 commentaire(s)