Fillon

Sarkozy sur Fillon: 'Il n'a qu'à venir mercredi au conseil des ministres en babouches et avec un tapis de prière!'

Sarkozy sur Fillon: "Il n'a qu'à venir mercredi au conseil des ministres en babouches et avec un tapis de prière!"

L'Express a dévoilé certains extraits du livre "La Cause du peuple" de l'ancien conseiller de Sarkozy, Patrick Buisson.    Un extrait qui confirme l'obsession anti-islam de l'ex-président de la République. "François Fillon, on le savait, n'a pas toujours eu droit à des éloges de la part de celui qui l'a nommé Premier ministre.

Attaque de l'église: Pour F. Fillon;  'la religion est un prétexte utilisé par des totalitaires'

Attaque de l'église: Pour F. Fillon; "la religion est un prétexte utilisé par des totalitaires"

Interrogé sur sur RTL, l'ancien Premier ministre François Fillon a réagi à l'attaque de l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray en affirmant "La religion est un prétexte utilisé par des totalitaires (...). Ce sont des hommes qui veulent imposer au monde leur vision" . Le candidat à la primaire de la droite a également ajouté: "C'est une dénaturation de l'islam (...). Au fond c'est le pouvoir qu'ils cherchent".

Copé, champion décomplexé du jeu de dupes de la 'Droite forte'

Copé, champion décomplexé du jeu de dupes de la "Droite forte"

Au pitoyable jeu de massacre de l’UMP, la proclamation de la victoire de Jean-François Copé sonne comme le triomphe sans gloire, mais entaché de déshonneur, de la droite dure, celle qui fait l’école Buissonnière en s’engouffrant dans la brèche populiste laissée béante par Patrick Buisson, l’ex-frontiste devenu gourou de Sarkozy, et grand inspirateur d’un pain au chocolat au goût amer qui n’a pas fini d’être mis à toutes les sauces cocardières

Alain Juppé juge l’islamophobie contraire à la laïcité et aux principes républicains

Alain Juppé juge l’islamophobie contraire à la laïcité et aux principes républicains

Alors que le radeau de l’UMP tente de ne pas couler sous le poids des querelles de chapelle et des ambitions personnelles, et caresse même l’espoir de sortir la tête de l’eau grâce à une primaire inédite pour la présidence du parti, mais aux airs de combat de coq entre Copé et Fillon, Alain Juppé a annoncé qu’il ne se hasardera pas sur ce ring-là. La planche est-elle un peu trop savonnée au goût de l’ancien Premier ministre?