Zidane et les « Arabes qu’on pointe du doigt »

A l’occasion du match amical France-Brésil, l’ex-numéro 10 de l’équipe de France a accordé un entr

mercredi 9 février 2011

A l’occasion du match amical France-Brésil, l’ex-numéro 10 de l’équipe de France a accordé un entretien au quotidien L’équipe dans lequel il explique les raisons qui l’ont incité à soutenir la candidature du Qatar pour l’organisation de la coupe du monde 2022. Un soutien qui lui a permis de toucher une somme évaluée à plusieurs millions d’euros, suscitant à l’époque une grande polémique. A ce sujet, Zidane affirme ne pas avoir encaissé «  le quart » des « dix, onze, douze, treize millions d’euros ».

Précisant ne pas avoir agi pour l’argent, il révèle la principale motivation de son soutien au Qatar : « Au moment où je me suis engagé, il y a plusieurs mois, je me suis dit qu’on parlait, pour une fois, de choses positives à propos de cette région, de foot, d’autant que chez nous, lorsqu’il y a des trucs qui ne vont pas, par exemple dans les quartiers, on pointe souvent les Arabes du doigt ».

Publicité

commentaires