Mardi 16 December 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Villeurbanne : le recueillement pour les musulmans en signe de protestation contre Marine Le Pen

Villeurbanne : le recueillement pour les musulmans en signe de protestation contre Marine Le Pen
fr
http://oumma.com/

Partagez :

De la petite phrase pestilentielle de Marine Le Pen, on aimerait ne retenir que la véhémence de l’indignation générale, et non sa portée ravageuse qui a donné le la du débat national.

On aimerait ne se souvenir que du rassemblement poignant qui a eu lieu, jeudi dernier, au cimetière militaire de la Doua à Villeurbanne, en mémoire des soldats musulmans morts pour la France lors des deux tragédies mondiales.

150 personnes ont répondu à l’appel des organisations musulmanes, parmi lesquelles Kamel Kabtane et Azzedine Gaci, respectivement recteur de la mosquée de Lyon et président du Conseil régional du culte musulman, de nombreux élus de la diversité des communes de l’agglomération, mais également Nora Berra, secrétaire d’Etat à la santé, Pascale Crozon, députée PS de Villeurbanne, Jean-Louis Touraine, adjoint au maire de Lyon, Jean-Paul Bret, maire de Villeurbanne, ainsi que des représentants de la ligue des Droits de l’Homme (LDH) et du MRAP, qui a porté plainte pour incitation à la haine raciale contre Marine Le Pen.

De cet émoi collectif suscité par la rhétorique frontiste, on aimerait ne se remémorer que l’intensité du recueillement pluriconfessionnel en signe de la plus vive protestation, unissant les prières des imams à celles du père Vincent Feroldi, chargé du dialogue avec l’Islam au sein du diocèse de Lyon, de Marcel Dreyfus, président du consistoire israélite et de Joël Rochat, président de l’Eglise Réformée de Lyon pour les Protestants.

De cette folle semaine, on aimerait n’avoir en tête que l’anathème de l’intelligentsia, sans l’ombre d’une indulgence, et non le tumulte de la crispation identitaire, plein de troublantes nuances, qui aura été, au final, mis en musique et au pas par l’héritière de l’extrême-droite fascisante.

Publicité Oumma.com