Vichy, ça ne vous rappelle rien ?

Le ministre dit « de l’identité nationale » Hortefeux réunit ses homologues européens les 3 et 4 nove

lundi 20 octobre 2008

Le ministre dit « de l’identité nationale » Hortefeux réunit ses homologues européens les 3 et 4 novembre à Vichy. Le but : renforcer l’Europe forteresse en restreignant encore plus l’accès des étrangers aux nationalités européennes, « harmoniser » les législations sur les centres de rétention et l’expulsion des étrangers, criminaliser les Sans Papiers que l’on pourra désormais enfermer sans jugement pendant des mois.

L’UJFP sera présente à Vichy dans les manifestations contre cette réunion.

L’UJFP n’a pas la mémoire courte. Vichy, capitale du Pétainisme devient ainsi par la volonté du gouvernement la capitale de la chasse aux étrangers, et Rivesaltes, camp d’internement des républicains espagnols est l’un des centres de rétention pour « sans papiers ». Ce ne sont pas seulement de sinistres symboles. Sciemment réutilisés par le pouvoir actuel, ils sont aujourd’hui de sinistres réalités.

Les Sans Papiers vivent aujourd’hui en Europe l’exploitation au travail, l’absence de logement décent, la crainte permanente des rafles, l’arbitraire le plus total, la fin de l’état de droit.

Nous savons par notre histoire que cette politique mène à la déshumanisation. Le silence du CRIF et du consistoire sur la politique anti immigrés est insupportable pour tous ceux qui ont tiré les leçons de l’Histoire.

Nous appelons les associations juives, et notamment celles qui se sont consacrées à la mémoire, à venir manifester à Vichy et à témoigner pour que les mots aient un sens.

Paris, le 20 octobre 2008,

Le Bureau National de l’UJFP

Publicité

commentaires