Une cohabitation cordiale islamo-chrétienne

« L’Église est la grande soeur de la Mosquée, et les chrétiens, les grands frères des musulmans. » C

vendredi 26 décembre 2008

« L’Église est la grande soeur de la Mosquée, et les chrétiens, les grands frères des musulmans. » C’est un musulman qui le dit, et pas n’importe lequel. Marwan El Bakour est depuis cette année président du Conseil régional aquitain du culte musulman. Libanais d’origine, élevé au collège jésuite Saint-Joseph de Beyrouth, il est habitué depuis toujours au contact avec les autres religions. D’autant que, depuis 1986, il a avec Georges Jousse, correspondant diocésain pour les relations avec l’islam, créé à Lormont, sur la rive droite de Bordeaux, un groupe de réflexion qui dépassait les simples questions théologiques. Vingt ans après, Marwan, Georges et ceux qui les ont suivis continuent de se rencontrer pour parler de ce qui les unit plutôt que de ce qui les sépare. Et de porter sur l’actualité un regard de foi. Ce qui à l’heure actuelle n’est pas un luxe. Et ils ont eu l’occasion de l’exprimer en octobre dernier lors des Rencontres islamo-chrétiennes de Bordeaux. Un événement marqué par la table ronde sur « Abraham, père des croyants » qui a permis au père Didier Monget et à l’imam de la mosquée El Huda, Tareq Oubtrou, d’expliquer ce que le patriarche biblique représentait pour chacun. Les musulmans, d’ailleurs, accordent beaucoup plus d’importance à Jésus que la plupart des chrétiens ne le croient. Pour eux, Jésus n’est pas le fils de Dieu, mais il incarne le dernier prophète avant Mahomet, une des trois grandes personnalités de l’islam avec Moïse et Abraham.

Source : www.sudouest.com

Publicité

commentaires