Une agression raciste menée par une bande politique d’extrême droite contre une soirée culturelle de soutien à la Palestine.

Une agression raciste menée par une bande politique d’extrême droite contre une soirée culturelle de sout

lundi 27 avril 2009

Une agression raciste menée par une bande politique d’extrême droite contre une soirée culturelle de soutien à la Palestine. Une agression de plus !

Par Génération Palestine

Mercredi 22 avril, Génération Palestine organisait une soirée culturelle palestinienne rassemblant 150 personnes. En lien avec le centre accueillant l’évènement, le CICP, nous avions prévenu les services de police dès lundi des menaces planant sur les invités.

Pourtant, des personnes se rendant à la soirée ont été attaquées par des bandes qui les ont injuriées et frappées. Le soir même, les services de police qui ont fini par arriver sur place établissent un rapport sans ambiguïté : il s’agit clairement d’une agression raciste anti-arabe. Violences aggravées, coups et blessures : des plaintes sont alors déposées. Trois des agresseurs sont arrêtés, ainsi qu’un jeune militant pro-palestinien. Le lendemain, jeudi 23 avril, deux des victimes, après avoir passé la nuit à l’hôpital et s’être vues prescrire une incapacité totale de travail de 2 et 4 jours, sont placées en garde à vue. La Justice se saisit du dossier et veut manifestement en faire une affaire d’affrontement communautaire. Les trois victimes, comme leurs trois agresseurs ont été finalement été relâchés, mais l’affaire reste ouverte, et les victimes de l’agression se retrouvent accusées au même titre que leurs agresseurs...

Une fois de plus, les membres de la Ligue de Défense Juive s’en sont pris à des sympathisants de la cause palestinienne. Il s’agit d’une agression à caractère politique et non comme le précise la dépêche de l’AFP du 25/04 « d’une rixe sur fond de tensions communautaires ». En effet, deux des agresseurs ont été reconnus par des témoins de l’attaque du 12 avril au théatre Adyar, qui avait fait deux blessés graves parmi les participants à la soirée caritative « Nos talents pour Gaza » dont le but était de collecter des fonds pour le Secours Populaire et acheter du matériel médical pour les enfants de Gaza.

Les membres de la LDJ sont responsables de trop nombreuses attaques contre les personnes et les lieux participant à des initiatives de soutien au peuple palestinien.

Génération Palestine réaffirme qu’elle était la seule association à organiser la soirée, son accueil et son animation. Notre association, qui va porter plainte, se réserve par ailleurs l’exclusivité du rapport des faits et se dissocie des autres communications pouvant circuler sur Internet. Engagés pour le respect du droit international et contre toute forme de racisme, nous nous donnerons tous les moyens pour que la vérité soit établie et que notre mobilisation permette de mettre fin à l’impunité dont jouissent ces bandes d’extrême-droite.

Paris, le 26 avril 2009

Publicité

commentaires