Une ONG suédoise incrimine des soldats de l’OTAN pour des actes de violence dans un hôpital agfhan

Implanté en Afghanistan depuis les années 1980, le Comité suédois pour l’Afghanistan (SCA), une organis

mardi 8 septembre 2009

Implanté en Afghanistan depuis les années 1980, le Comité suédois pour l’Afghanistan (SCA), une organisation caritative oeuvrant dans les domaines de l’éducation, de la santé et du handicap, vient de dénoncer publiquement la violation des principes humanitaires inaliénables dont se rendus coupables, avec une brutalité inouïe, des soldats de l’Otan.

Défonçant des portes, menottant le personnel et des proches de malades en proie à la plus grande terreur, des militaires de l’OTAN ont pénétré avec fracas mercredi soir dans l’hôpital de Shaniz, profanant un sanctuaire de la santé sans aucune justification.

Blâmant avec force une opération militaire inqualifiable, qui a duré deux heures interminables, au cours desquelles les soldats ont mis à sac l’hôpital, attachant quatre employés et deux proches parents de patients, fouillant chaque pièce, chaque chambre, chaque individu, allant jusqu’à obliger les personnes alitées à sortir de leur lit, le SCA considère que ce saccage constitue un dérapage gravissime, qui donne un sérieux coup de canif dans les accords scellés entre les ONG et la force de l’OTAN en Afghanistan (ISAF).

Une enquête a été diligentée par l’ISAF, qui a indiqué qu’aucune information ne transpirerait tant que toute la lumière n’aura pas été faite. Le sera-t-elle jamais ?

Publicité

commentaires