Un peu de poésie dans ce monde de brutes !

La vie est faite de sons et de lumières qui au gré de la volonté divine illuminent le quotidien de ce qui e

par

mercredi 9 janvier 2002

La vie est faite de sons et de lumières qui au gré de la volonté divine illuminent le quotidien de ce qui est quelques fois appelé événement et qui ne constitue rien d’autre que le déroulement du scénario tel que l’a conçu le Créateur et Ordonnateur de toutes choses.

Au gré de ces dits évènements, et aux fins de le présenter, l’auteur, catholique français converti à l’Islam à Paris le 18 Juin 1989, a transcrit sous forme de rimes ou de proses ses états d’âmes à la mesure du déroulement du film de l’histoire vécue au quotidien.

Ce sont ces lignes qu’il vous livre en vous proposant de les consulter et de les goûter avec le même délice qu’il a eu à les écrire, du moins c’est ce qu’il espère, dans ce recueil intitulé « Morceaux Choisis ».

La foi


Les jours passent et ma vie se vide
Les saisons viennent et partent dans le rapide
Mais toi tu n’es plus là provoquant ma grande souffrance
Rendant insupportable mon existence
Mais pourquoi es-tu restée si longtemps
Si ce n’était pas pour rester éternellement ?
Nous vivions heureux tous deux rassemblés
Et grâce à toi j’avais pensé conquérir l’éternité
Mais aujourd’hui les parois de ma vie sont vides et lisses
Je m’y accroche mais je glisse
Lentement vers ma destinée
Que je voudrais tant éviter
Pourquoi es-tu donc au loin partie
Ne t’avais-je donc pas bien nourrie
En te fournissant la meilleure alimentation
Qui soit, celle des prières et des invocations
J’aimerais tant ne vivre qu’un éphémère cauchemar
Mais j’ai tant peur que ce ne soit la réalité de jours bien noirs
Aussi devant cette terrifiante incertitude
Qui vient hanter ma quotidienne solitude
laisse-moi la possibilité de te prier
Et même bien plus de te supplier
Reviens avec moi pour ne plus me quitter
Je serais l’ombre de ton ombre
Qui te suivra dans les pénombres
Je te promets de te donner le meilleur de moi
Et de m’effacer toujours en faveur de toi ma foi
Je t’offrirais les plus beaux bijoux et les plus grands festins
Je te logerais dans le plus reluisant des écrins
Ensemble nous construirons le plus grand édifice
Qui nous verra éviter tous les pires supplices
Juste rétribution de ceux qui connaîtront les flammes
Pour n’avoir pas su préserver leurs âmes en état d’Islam
En satisfaisant par leur meilleure conduite avec assiduité
Mériter de voir la foi constante les habiter et ainsi la bonne éternité
gagner.
Alors vient ne tarde pas te confiner dans mes bras
Reviens vers moi et viens meubler ton toit
Et puis surtout ne me quittes pas
J’ai tant besoin de toi ma foi

 

 

 

 

Mon Credo

Mon credo est l’adoration d’ALLAH avec déférence
Pour le remercier de Sa confiance et de Sa guidance
L’amour de tous les Prophètes sans distinction
Qu’ALLAH les regroupe dans ses saluts et bénédictions
Du premier Adam au dernier Mohammed le plus grand
De sa famille, ses compagnons et leurs suivants
Et plus encore le respect des grands Imams
Qui ont su diffuser et développer la voie de l’Islam
Mais avant tout le profond sincère désintéressé et sans barrière
Amour du Musulman d’où qu’il vienne il est mon frère
Pour autant qu’il croie et adore le Dieu Unique et incréé
Tout en s’assurant de ne rien Lui associer
Et ait porté de l’amour au dernier Prophète et Messager
Et appelé sur lui les Saluts révérenciels
Qu’il croie sans faille au Jour Dernier et à l’au-delà éternel
Comblé de délices et sans artifices
Pour celui qui aura accepté tout cela sans malice
Qu’il soit alors Chi’ite, Soufi, Wahabi, Hanbali ou Chaféi
Ou bien encore Hanafi ou Maleki
Pour peu qu’il se soumette à la puissance divine
Sans négliger la seconde la plus fine
Manifestant ainsi sa croyance
Sans avoir la moindre défiance ou défaillance
Et ainsi avoir su éviter les flammes
En se maintenant en état d’Islam


Appel

Musulmans frères devant Allah et les hommes
Frères ici-bas et au-delà nous sommes
Allah notre Créateur et Législateur
Mais aussi et surtout le Maître de l’heure
Nous a façonnés et dotés de manière différentes
Certains parmi nous sont grands forts à la grande prestance
D’autres petits, minces ou manquant parfois d’assurance
Mais la Croyance est par-dessus tout une grande chance
Que le tout puissant donne à celui qui l’écoute
Sans lui manifester de méfiance et encore moins de doute
Mais notre merveilleux guide le dernier du genre humain
Nous a averti de l’inconstance de la foi des humains
Ajoutant que si notre foi était constante
Des anges la main nous tiendrions là aussi de manière constante
Aussi glorifions notre bienfaiteur pour cette guidance
Et prions pour la guidée de ceux qui n’ont pas cette chance
Mais ne les accablons pas avec outrance
Qui sait si le jour où Allah leur donnera une chance
Si notre chance ne deviendra pas malchance
Nous amenant à connaître leurs errances
Et reprenant ce dicton à l’enseignement utile
Que la critique est facile mais l’art est difficile
Je paraphraserai en disant que la critique est souvent mère de destruction
Là où l’appel est générateur de construction
Alors mes frères ! Venez ! Venez ! Venez ! Où et qui que vous soyez
Venez ! Venez ! Ne détruisez plus construisez !
Tous ensemble marchant comme un seul homme
Bâtissons les fondations de l’édifice et aussi le dôme
Rampe de lancement avec l’agrément de l’Eternel
Vers un au-delà tout autant éternel
Qui est promis par Celui qui tient toujours Sa promesse
Plein de délices et de largesses
A celui qui l’aura suivi sans malice ni défaillance
Manifestant ainsi la plus grande preuve de sa croyance

Lettre à des frères et sœurs éloignés

Ceux qui n’ont pas cru en Allah et en Ses qualités
Et ne L’ont pas placé dans leur cœur
Ont pour devise loin des yeux, loin du cœur
Quant à moi du plus profond de mon être intérieur
Et en manifestant la plus grande humilité
Je vous clame ma devise de tout bon cœur
Un long silence n’est pas signe d’oubli
Une longue absence n’est pas signe de mépris
Qu’Allah vous aime et vous réserve
Le meilleur ici-bas et dans l’au-delà
A commencer par la plus grande certitude
Que la croyance n’engendre pas la solitude
Mais plutôt la plus grande assurance
Qu’elle engendre la guidance
Pour une vie pleine et sans réserves
Ici-Bas et dans l’au-delà
Que je vous souhaite
Comme je me souhaite
Remplie de délices et non de supplices
Dans cette vie où rien ne sera fait d’artifices

Publicité

Auteur : Mohamed Gidicem

.

commentaires