Un imam indonésien encourt la prison pour son union avec une fillette de 12 ans

Pujiono Cahyo Widiyanto pourra toujours essayer de peser de tout son poids d’imam influent, la justice indon

jeudi 21 octobre 2010

Pujiono Cahyo Widiyanto pourra toujours essayer de peser de tout son poids d’imam influent, la justice indonésienne ne lui a trouvé aucune circonstance atténuante, et ne transigera pas avec son union contre nature contractée avec une fillette de 12 ans.

L’éminent religieux avait défrayé la chronique en 2008, lorsqu’il jeta son dévolu sur une villageoise sans ressources à peine sortie de l’enfance, et la prit pour seconde épouse dans l’illégalité d’un mariage non reconnu par l’Etat. Si aucune tradition ancestrale ne saurait légitimer ces mariages contemporains qui violent l’innocence, l’argument selon lequel ils ne contreviennent pas à la religion car la jeune mariée est pubère est frappé de la plus sournoise immoralité.

L’interprétation dévoyée de sa foi aura perdu l’imam dépravé dans la force de l’âge - 45 ans - ce dernier encourant une peine de 6 ans de prison, au motif « d’avoir abusé sexuellement de femmes, dont cette fille mineure ».

Publicité

commentaires