Un défilé de milliers d’irakiens contre l’occupation américaine à Bagdad

Affluant par milliers dans les rues de la capitale d’Irak, une procession de jeunes irakiens galvanisés, is

jeudi 9 avril 2009

Affluant par milliers dans les rues de la capitale d’Irak, une procession de jeunes irakiens galvanisés, issus en majorité des provinces chiites du sud du pays et des quartiers défavorisés de Bagdad, tous partisans du leader radical chiite Moqtada Sadr, ont manifesté massivement à l’occasion du 6e anniversaire de la chute du régime de Saddam Hussein, pour clamer haut et fort la fin de l’occupation américaine.

Munis de drapeaux nationaux et de portraits de Moqtada Sadr qu’ils brandissent en étendards de leurs revendications, ils ont marché dans un enthousiasme collectif vers la place Fardous, un lieu hautement symbolique de la déroute de Saddam Hussein, où il y a six ans les télévisions du monde entier filmaient en direct la mise à bas de la statue à son effigie par les Irakiens et les soldats américains.

Dans un communiqué lu par un porte-parole, Moqtada Sadr, qualifié de pire cauchemar des américains, qui serait réfugié en Iran, exhorte Barack Obama, à la suite de sa visite surprise mardi à Bagdad, à « soutenir le peuple irakien et à travailler à un départ » des troupes américaines d’Irak.

Publicité

commentaires