Un Hadîth par jour (hadîth 23)

Aïcha a transmis  : «  Le Messager de Dieu (SAWS) m’embrassait alors qu’il jeûnait. Mais lequel

jeudi 10 septembre 2009

Aïcha a transmis  :

«  Le Messager de Dieu (SAWS) m’embrassait alors qu’il jeûnait. Mais lequel d’entre-vous saurait se maîtriser comme lui.  »

Hadîth authentifié rapporté par Ibn Hanbal.

Commentaire

Le jeûne est une triple abstention. Physio­logique  : abstention de nourriture et boisson. Psychologique  : abstention en acte et parole de tout comportement vil. Sexuelle  : abstention de rapport conjugal. Aïcha eut à intervenir régulièrement après la mort du Prophète pour limiter les premiers débordements. En ce propos, elle rappelle que les musulmans par excès de zèle ne doivent pas outrepasser ce que Dieu et son Prophète ont indiqué. A ce sujet le Coran avait déjà du préciser, alors que certains musulmans se l’interdisaient, la licité des rapports durant les nuits de Ramadân  : «  Il vous est permis les nuits de jeûne de vous rapprocher de vos épouses….  »

Autre aspect  : «  Mais lequel d’entre-vous saurait se maîtriser comme le Messager de Dieu.  » On a fait observer qu’il s’agissait là, tout de même, d’une mise en garde adressée aux hommes qui ne sauraient maîtriser leurs instincts. J’ajouterais, pour combler l’oubli traditionnel, que cela concerne aussi la femme, le baiser ne bénéficierait-il qu’à l’homme qui le donne !

Mystiquement, tout Ramadân est retraite spirituelle, ’itikâf . Sous cet aspect, ce passage du Coran  : «  …mais ne les fréquentez pas tant que vous pratiquez la retraite spirituelle dans la mosquée…  » s’applique alors à tout le mois. L’abstinence sexuelle, en fonction des vertus spirituelles qui lui sont reconnues, devient ici totale pour une période déterminée. Cependant, le Prophète (SAWS) a enseigné que cela ne saurait être définitif. L’Islam, y compris en sa quête et démarche spirituelle, favorise l’équilibre.

Extrait de "Quarante Hadîths authentiques de Ramadân" du Dr Al Ajamî

Publicité

commentaires