« The 99 » : le fabuleux destin d’une BD musulmane pur jus

Née en 2006 sous la plume alerte de l’écrivain koweitien, Naïf Al-Mutawa, « The 99 » est une trouvai

mercredi 26 août 2009

Née en 2006 sous la plume alerte de l’écrivain koweitien, Naïf Al-Mutawa, « The 99 » est une trouvaille scénaristique de génie, qui puise ses racines au confluent des références culturelles arabo-musulmanes et de l’influence de la cultissime BD les « X-men. Détonnant dans l’univers bédéphile mondial, ce comics apporte la preuve éclatante que l’on peut évoquer les 99 attributs d’Allah, sans pour autant se faire le héraut d’un prosélytisme rampant…

En effet, l’imagination fertile de l’auteur a donné vie à une pléiade de personnages arabo-musulmans aux pouvoirs exceptionnels, symbolisant les 99 appellations d’Allah, et susceptibles de séduire un très large public, au-delà de toutes les frontières cultuelles, identitaires, et linguistiques.

Et le pari est largement réussi ! Les chiffres records de vente de « The 99 » – près de 2 millions d’albums vendus dans le monde, au Moyen-Orient, aux Etats-Unis, au Canada, au Maroc, en Indonésie… – ne pouvaient laisser indifférent l’autre média phare de masse : la télévision, notamment de l’autre côté de la Manche.

Flairant l’affaire très lucrative au Royaume-Uni, où résident près de 2 millions de musulmans, la société de production Endemol qui a gagné ses galons de nivellement culturel par le bas à travers des émissions de téléréalité d’une grande indigence (Loft Story, Secret Story, Star Academy…), s’est empressée d’acquérir les droits d’adaptation de la BD à la télévision. Un moyen de faire coup double : un dessin animé musulman à la rentabilité assurée pour un blason redoré !

Si, pour l’heure, le nom d’aucune chaîne ne filtre encore, il ne fait guère de doute que le fabuleux destin de « The 99 » connaîtra sous peu la consécration télévisuelle.

Publicité

commentaires