Ségolène Royal lit l’arabe de gauche à droite

L’enfer peut être pavé de bonnes intentions : le 18 septembre 2010 à Arcueil Ségolène Royal invite à

par

mardi 7 septembre 2010

L’enfer peut être pavé de bonnes intentions : le 18 septembre 2010 à Arcueil Ségolène Royal invite à la « Fête de la Fraternité », dans toutes les langues, y compris en arabe. On peut trouver cette intention louable, mais encore aurait-il fallu être moins distrait en composant et savoir que l’arabe se lit de droite à gauche, et non de gauche à droite, et que selon leur place dans le mot les lettres changent de forme.

« fraternité » en arabe se prononce « akhouyat » et s’écrit ainsi  : ٲخوية " »

Or, regardez bien : toutes les lettres y sont mais dans le désordre, à l’envers exactement, et écrites de façon « isolée »… Bref : c’est du galimatias.

Je ne poserai qu’une question : est-ce que la fraternité ne consiste pas d’abord à accepter l’autre tel qu’il est, dans son intégrité et non pas à le redessiner selon ce que l’on croit qu’il est ou que l’on voudrait qu’il soit ?

C’est un petit détail sans doute, mais qui en dit long sur le chemin qui reste à faire…

Publicité

Auteur : Jean-Michel Cros

commentaires