Scandale en Indonésie : un religieux confondu par son mariage illégal avec une fillette de 12 ans

Terre musulmane par excellence, comptant plus de 210 millions de fidèles, l’Indonésie est sous le choc d

vendredi 20 mars 2009

Terre musulmane par excellence, comptant plus de 210 millions de fidèles, l’Indonésie est sous le choc d’une sordide affaire d’une union illégale entre un religieux musulman et une fillette pré-pubère de 12 ans, que des ardents défenseurs des droits de l’enfance n’hésitent pas à qualifier de « pédophilie pure et simple ».

Soulevant l’indignation populaire dans un pays qui prohibe tout mariage avant l’âge de 18 ans, ce mariage arrangé entre un père de 36 ans qui livre la chair de sa chair en pâture à un homme de 43 ans, religieux de surcroît, entache gravement la quintessence de la parole divine et nuit considérablement à l’image de l’islam dans le monde.

Interpellé par les forces de l’ordre, cette personnalité qui est à la tête d’un pensionnat coranique et de plusieurs entreprises, a été officiellement déclaré suspect de violation de la loi de protection de l’enfance et maintenu en détention, au même titre que le père indigne emprisonné pour avoir donné sa fille mineure en mariage.

Inconscient de la gravité des faits et convaincu d’être dans son bon droit, le religieux se défend d’avoir eu pour dessein de consommer cette union aussitôt après le mariage, assurant qu’il aurait attendu que la fillette atteigne la puberté, tout en ajoutant, comble de son inconséquence, qu’il projetait d’épouser dans la foulée deux autres petites filles encore plus jeunes, de sept et neuf ans.

Encourant 15 ans de prison s’ils sont reconnus coupables, le ministre des Affaires religieuses Maftuh Basuni, des groupes de défense des droits de l’enfance et le Conseil indonésien des ulémas, la principale instance islamique du pays ont déposé des réclamations, quant à la jeune épouse concernée, elle a enfin retrouvé la chaleur des siens.

Cette dramatique histoire qui illustre une fois de plus l’obscurantisme d’un autre âge toujours en vigueur dans certains milieux et régions du monde, dénaturant les enseignements du Texte, doit susciter notre plus vive réprobation et nous maintenir constamment en alerte.

Publicité

commentaires