Sarkozy veut désarmer la résistance palestinienne

On se souvient tous du voyage calamiteux de Nicolas Sarkozy au Proche-Orient au lendemain des bombardements sa

samedi 24 janvier 2009

On se souvient tous du voyage calamiteux de Nicolas Sarkozy au Proche-Orient au lendemain des bombardements sanguinaires d’Israël sur les populations civiles de Gaza. Alors qu’on s’attendait au minimum à une condamnation de l’action criminelle de l’Etat sioniste, Sarkozy s’est surtout empressé de concentrer ses critiques sur le Hamas en trouvant « impardonnable » les tirs de roquettes artisanales envoyés par ce mouvement de la résistance sur le territoire israélien.

Toujours soucieux de faire plaisir à Israël, Sarkozy a décidé hier le déploiement "immédiat" de l’une de ses frégates dans les eaux internationales, au large de Gaza, pour participer à la lutte contre la contrebande d’armes, en "pleine coopération avec l’Egypte et Israël". Cette lutte « contre la contrebande d’armes » vise surtout à désarmer la résistance palestinienne qui est l’une des principales exigences d’Israël à laquelle Sarkozy s’est donc plié docilement.

Publicité

commentaires