Roissy : Un septième badge rendu à un employé

Le CCIF a la joie d’annoncer que la Préfecture de Seine - Saint- Denis a décidé de rendre le jeudi 16 dé

par

mardi 19 décembre 2006

La veille de l’audience en référé devant le Tribunal administratif de Cergy - Pontoise à laquelle était partie M.F. afin de faire suspendre la décision de la Préfecture de Seine - Saint - Denis de lui retirer son badge, le préfet signifiait à son avocate que son titre d’accès allait lui être restitué.

Nous sommes satisfaits de constater que dans ce dossier, comme dans six autres, la raison ainsi que la justice l’ont emportées sur l’arbitraire. Et nous espérons que les dossiers qui devraient être jugés au fond courant février ou mars 2007 devant la même juridiction connaîtront un dénouement aussi favorable.

Nous félicitons cet employé inquiété comme d’autres à raison de son appartenance religieuse, ainsi que sa famille pour leur courage, leur patience et leur persévérance.

Cependant, nous regrettons que d’autres salariés victimes de faits identiques n’aient pas voulu se joindre à la mobilisation des syndicats et des associations de lutte contre le racisme, ou encore fait appel à la Justice pour recouvrir leurs droits.

Chaque annonce de la victoire du droit sur l’arbitraire démontre qu’il est nécessaire de dévoiler les injustices que subissent les musulmans dans notre pays, qu’elles doivent être combattues par la mobilisation de tous, et que toutes les voies de recours légales doivent être mises en oeuvre à cette fin.

Collectif Contre l’Islamophobie en France

Publicité

Auteur : le CCIF

Collectif Contre l'Islamophobie en France

commentaires