Retour sur l’émission de France 2 « Complément d’enquête » consacrée à l’islam

Dans un accès de bravoure (masochiste ?) et munie d’anti-nauséeux puissants, je suis allée visiter le si

par

mardi 4 février 2003

Dans un accès de bravoure (masochiste ?) et munie d’anti-nauséeux puissants, je suis allée visiter le site Internet d’extrême droite SOS Racailles, qui fait l’objet en France d’accusations d’"incitations à la haine raciale". C’est ainsi que je découvre que ceux qui appellent ouvertement à la "guerre civile ethnique" dressent un portrait fort élogieux de l’émission Complément d’enquête diffusée lundi 27 janvier sur France 2. Benoît Duquesne, les néo-fascistes vous disent merci ! Mieux que tous les discours, ce ralliement de l’extrême droite la plus radicale à votre émission en dit long sur l’inanité des thèses qui furent défendues, des appels à la violence sans retenue ni demi-mesures que nous Musulmans, Français et républicains, pour qui la défense des valeurs démocratiques tient plus que d’un discours vide de sens tenons pour une incitation à la haine dirigée contre nous mêmes, contre nos familles.

Pot pourri du site raciste en question :

« Magnifique émission ! alors enregistrer la et diffuser la massivement auprès de ceux qui sont à convaincre, auprès de ceux prêts à basculer. »

« Extraordinaire émission ! ! ! Qui cite meme Del Valle... C hyper efficace, le fait que ce soit siglé france 2 legitimise le discours devant les masses »

« Quant à Kaci (...) Son discours passe bcp mieux que si il etait au front... »

« C’est triste de voir la France comme ça : ( Des musulmans PARTOUT. Beurk) ».

« L’émission a eu un bon impact, certains disent Oriana Fallaci avait donc raison. »

« ( ...)l’important est qu’une majorité de gens n’ayant pas conscience du problème qu’est l’implantation de l’islam chez nous, l’ait vue. Espérons que cela sera utile a notre cause. »

 

"Espérons que cela sera utile à notre cause.", disent donc les néo-fascistes à propos de Compléments d’enquête. Je ne doute pas en effet que cette émission soit utile à la "cause" des néonazis, bravo Monsieur Duquesne, votre programme a été apprécié à sa juste valeur par les extrémistes de droite ! N’avez-vous pas appelé vous même la France à "prendre les armes" contre les "islamistes" ?

Dans la mesure où vous n’avez pas admis l’existence d’un islam modéré (car la violence est contenue dans le message même du Coran avez vous dit), devons-nous comprendre par conséquent que vous appelez à l’usage de la violence contre les musulmans français ? Cet appel à la violence diffusé dans un programme de France 2 constitue une incitation à la haine raciale et religieuse ; l’appui que vous apporte un mouvement interdit en France pour ses appels réitérés à la "guerre civile ethnique" dit à lui seul toute l’inanité de vos thèses, l’immense danger qui est contenu dans ce ramassis d’inepties incitant à la violence islamophobe.

Le point d’interrogation qui vient ponctuer vos questions en forme d’affirmations péremptoires n’apparaît que pour la forme. Vous avez beau jeu de déclarer en toute fin de programme qu’il convient de ne pas sacrifier aux amalgames, il reste que vous avez versé précisément dans ce que vous prétendez dénoncer, n’ayant de cesse de mêler, avec les mêmes accents catastrophistes et dans un amalgame indigeste le cas des jeunes femmes voilées, les écoles musulmanes et les prétendues "cellules d’Al Quaïda" en banlieue à propos desquelles vous n’avez nullement apporté d’éléments probants attestant de leur existence.

Dans votre analyse, pour vous servir de caution « intellectuelle » à vos théories ineptes, vous vous êtes assurés le concours de deux individus fort controversés :Rachid Kaci et Antoine Sfeir. Kaci est le colistier de Del Valle au sein de l’UMP, ce dernier fut d’ailleurs cité en exemple lors de votre émission. De son vrai nom Marc d’Anna , Del Valle dénonce une "submersion" musulmane en Europe, une rhétorique qui n’est pas sans rappeler les slogans d’extrême droite, ce qui n’a rien d’étonnant lorsque l’on sait que Del Valle a tissé des liens forts avec des mouvements de droite radicale, comme les lefebvristes (comme le révèle le mouvement antiraciste Ras l’front dans une remarquable enquête). Pour Del Valle, l’islam modéré n’existe pas.

Or, Kaci affirme épouser entièrement les vues de son colistier : il parle d’"agents dormants" comme d’autres évoquent une Cinquième colonne oeuvrant à la préparation d’une guerre civile : rhétorique alarmiste, champs lexical évoquant la guerre, tout est là pour instiller la crainte haineuse du Musulman, inciter au repli, susciter le mépris. Sfeir est quant à lui connu pour avoir tenu des propos plus que complaisants au bénéfice des phalangistes libanais armés par Israël qui perpétrèrent les massacres de Sabra et Chatila (au cours desquels plus d’un millier de civils palestiniens ont connu une mort atroce).

De surcroît, Antoine Sfeir dirige aussi Les Cahiers de l’Orient, une revue d’informations qui est devenue sous son impulsion et selon les termes d’un journaliste du Monde "un manuel de propagande". En effet, celui qui se targue de donner aux musulmans français des leçons de démocratie dresse dans sa revue un panégyrique du dictateur tunisien Ben Ali et fustige dans un même élan les "vociférations des associations de droits de l’homme" ! Voilà donc la caution morale de votre émission.

Est-ce un effet d’encouragement ? Toujours est-il que le jour même de la diffusion de votre programme, 12 mosquées ont été profanées simultanément et dans dix villes de France. Les activistes d’extrême droite sus-cités qui vous ont apporté leur soutien avertissent dans un communiqué revendiquant les agressions : "Nous mettons aujourd’hui en garde les dirigeants corrompus et islamophiles de ce pays que nos actions vont être amenées à se poursuivre dans un futur très proche, et a se durcir".

Non, Monsieur Duquesne, la France ne nous fera pas la guerre car la France, c’est nous aussi. Nous refusons la logique de la haine, les amalgames omniprésents dans votre émission qui font le lit de la violence. En procédant de la sorte, vous avez manqué à toutes les obligations de votre profession . Que cela vous plaise ou non, les musulmans "modérés" existent et ils sont majoritaires. Nous déclarons la guerre à la bêtise et à la haine, celles là n’ont pas de frontières et aucunement besoin de l’alibi du religieux pour se répandre et proliférer.

Publicité

Auteur : Fatiha K

commentaires