Renforcement de la coopération de SOS Pèlerin, du Quai d’Orsay et du Ministère de l’Intérieur dans l’amélioration des conditions de pèlerinage

Communiqué de Presse SOS Pèlerin a réunit les meilleurs organisateurs de pèlerinage à la Mecque ainsi qu

mercredi 20 septembre 2006

Communiqué de Presse

SOS Pèlerin a réunit les meilleurs organisateurs de pèlerinage à la Mecque ainsi que les représentants du Quai d’Orsay et du Ministère de l’Intérieur, dans le cadre d’un séminaire préparatoire à l’organisation du pèlerinage à la Mecque, qui vient de se tenir à l’Institut Pasteur.

Paris le 20 Septembre 2006 – Le président de SOS Pèlerin – Zakaria Nana, se félicite des conclusions du séminaire « la Mecque 2007 » et particulièrement de la qualité de la mobilisation citoyenne de ses participants. Ce mouvement citoyen orchestré par SOS Pèlerin, est une étape important et indispensable vers une amélioration nécessaire des conditions de pèlerinage, des millions de citoyens français musulmans qui sont désireux de réaliser le pèlerinage à la Mecque. Lors du dernier pèlerinage à la Mecque, 363 pèlerins sont décédés dont 22 pèlerins de France – ce qui signifie que les pèlerins français sont cinq fois plus exposés aux nombreux risques d’un tel évènement, que les autres pèlerins du monde.

Christiane Basset – Présidente d’honneur de SOS Pèlerin, a donc appelé les autorités françaises et saoudiennes à lutter, non seulement contre les arnaques dont sont victimes les pèlerins mais surtout les risques de toute nature que rencontrent les pèlerins sur leur chemin. Parmi les personnalités présentes au séminaire, Dr Ahmed Al Malek – Conseiller des Services Consulaires de l’Ambassade d’Arabie Saoudite a rappelé l’importance que le gouvernement saoudien accorde à la sécurité des pèlerins. Par ailleurs, il a pris bonne note des nombreuses réclamations de SOS Pèlerin, en particulier :

1. Contrôler le statut des organisateurs de pèlerinage – en particulier privilégier exclusivement les professionnels du voyage (en particulier les voyagistes membres du Syndicat National des Agence de Voyages et adhérents à l’Association Professionnelle de Solidarité du Tourisme)

2. Exiger une assistance rapatriement pour l’obtention du visa « pèlerinage » à l’image des conditions pour accéder à l’espace Schengen

3. Limiter le nombre des visas en fonction de la capacité et la compétence de chaque organisateur français de pèlerinages

4. Réserver un espace « exclusif » du campement de Mina (étape importante du pèlerinage à la Mecque) pour les pèlerins français

Aussi, M. Laurent Stefanini – Conseiller des affaires religieuses au Quai d’Orsay, a expliqué l’intérêt de mettre en place « un pavillon français » à la Mecque , en mesure de sécuriser les citoyens français en pèlerinage. Cette notion de pavillon français est réclamée par SOS Pèlerin depuis sa création en mars 2005, et a commencé de manière virtuelle grâce aux équipes du Consulat Général de France à Jeddah (Arabie Saoudite).

Pour le suivi et la mise en œuvre de ces mesures, Pr Salem Kacet – Doyen de la faculté de médecine de Lille – a rappelé sa disponibilité et son engagement citoyen pour présider la délégation officielle française « la Mecque 2007 », en charge d’encadre le prochain départ des pèlerins à la Mecque (à partir du 4 décembre 2006).

L’ensemble des participants partage la même analyse concernant les mesures requises pour améliorer les conditions de pèlerinage, comme l’a indiqué M. Bernard Godar du bureau des cultes du Ministère de l’Intérieur.

Soucieux de leur responsabilité et l’image de marque de leur métier difficile, les opérateurs de voyages ont sollicité SOS Pèlerin pour les accompagner sur ce point – en particulier sur la nécessité de proposer des solutions d’assistance rapatriement de qualité, ou, d’envisager la mutualisation des moyens pour obtenir de meilleures conditions de travail.

SOS Pèlerin a également souligné l’importance de la préparation du voyage des pèlerins. A ce titre, Dr Catherine Goujon et Dr Jean-Michel Alonso ont exposés les conseils et les recommandations de l’Institut Pasteur en matière de médecine du pèlerin.

Afin de mieux informer les pèlerins sur ces sujets, SOS Pèlerin en partenariat avec Axa Assistance et L’Institut Pasteur, ont présenté en avant-première une brochure d’information et de conseils aux pèlerins de la Mecque. Cette brochure sera prochainement diffusée à 35000 exemplaires sur l’ensemble du territoire national.

Pour confirmer la vision citoyenne et universel de SOS Pèlerin, Lydia Desplanques – Vice-présidente de SOS Pèlerin – a expliqué les difficultés que peuvent rencontrer également les pèlerins de Rome, suite à sa propre expérience lors des funérailles du Pape Jean-Paul II en avril 2005.

Le séminaire a remporté un vif succès et s’est déroulé dans un cadre convivial, à l’image de l’atmosphère du campus de l’Institut Pasteur. Dans cette ambiance sereine, Zakaria Nana a rappelé l’objectif essentiel de SOS Pèlerin « SOS Pèlerin doit accompagner tous les pèlerins français à la Mecque et faire en sorte qu’ils reviennent TOUS avec le sourire au lèvre et la lumière sur leur visage. »

Zakaria Nana a souligné l’excellence du travail accompli par ses équipes ainsi que sa satisfaction quant à ’adhésion de l’ensemble des acteurs autour de SOS Pèlerin.

A propos de SOS Pèlerin

Créée le 8 mars 2005, SOS Pèlerin est une association laïque en charge de la promotion de meilleures conditions de pèlerinage, et de la défense des droits des pèlerins, de toute culture et de toute croyance.

Afin de mener son action sur tous les hauts lieux de pèlerinage, SOS Pèlerin réunit des bénévoles de croyances et de cultures variées, sensibilisés par cette question et soucieux de défendre les droits des milliers de personnes exposées à des escroqueries en tout genre, jusque là peu défendues.

Aujourd’hui, active sur le territoire français depuis son siège parisien, SOS Pèlerin a pour objectif d’améliorer les conditions de pèlerinage pour toutes les pèlerines et tous les pèlerins d’Europe.

Publicité

commentaires