Remaniement sémantique : le débat sur l’islam s’intitulera « La laïcité et le vivre ensemble »

Après le remaniement ministériel en catastrophe, terrible aveu d’échec de l’hyperprésidence et de la d

mardi 1 mars 2011

Après le remaniement ministériel en catastrophe, terrible aveu d’échec de l’hyperprésidence et de la diplomatie française, voici venu le temps du remaniement sémantique qui sonne comme un autre rétropédalage dans la semoule, tout aussi peu glorieux !

Nul n’en disconviendra, les mots sont lourds de sens. Le locataire de l’Elysée, sondages à l’appui, aurait-il réalisé que sa diabolisation forcenée de l’islam et des musulmans de France ne profitait, depuis les régionales, qu’à une seule et même formation politique, revigorée et renflouée : le FN ?

Invité hier de RTL, le Premier ministre François Fillon a donc donné le ton de la nouvelle rhétorique officielle qui va habiller le fameux débat crucial de société « l’islam en France », devenue la patate chaude de l’UMP tant il fait débat ! Optant pour un recadrage qui joue sur les mots, susceptible d’adoucir les mœurs et surtout de ne pas être taxé de faire le jeu de Marine Le Pen, le débat de tous les enjeux s’intitulera désormais « La laïcité et le vivre ensemble  », une nuance bien subtile pour un débat en trompe-l’œil, où il ne sera question que des prières de rue, de la formation des imams, et à n’en pas douter de la compatibilité de la deuxième religion de France avec son environnement...

"Si ce débat est centré sur l’islam, s’il devait conduire à stigmatiser les musulmans, je m’y opposerai", a lancé François Fillon, feignant l’indignation de ceux qui ont été trahis par leurs intentions, tout en ne se départissant pas de la sacro-sainte langue de bois pour dédouaner Michèle Alliot-Marie de toute faute morale. Le poids des mots, encore et toujours...

Passage à partir de 8’25


Publicité

commentaires

Copyrights © 2015 Tous droits réservés par Oumma Media. | 1998-2015 Oumma