Quick s’ouvre au halal

Les marchés florissants sont une denrée suffisamment rare de nos jours pour ne pas être exploités, quand b

lundi 14 décembre 2009

Les marchés florissants sont une denrée suffisamment rare de nos jours pour ne pas être exploités, quand bien même sont-ils étroitement liés à l’art de vivre musulman !

C’est ce que Quick a bien compris, en devenant la première enseigne leader de la restauration rapide à se mettre au halal, emboîtant le pas aux précurseurs de la grande distribution, Casino et Auchan, et aux marques de renom telles que Maggi, Herta, Fleury Michon, entre autres.

Ciblant pour l’heure des villes où la clientèle arabo-musulmane représente un fort potentiel, l’un des fleurons du fast food propose depuis le 30 novembre des recettes à la mode halal dans huit de ses restaurants franchisés : à Argenteuil et Garges-lès-Gonesse (Val-d’Oise), Buchelay (Yvelines), deux à Marseille (Bouches-du-Rhône), à Roubaix (Nord), Toulouse (Haute-Garonne) et Villeurbanne (Rhône).

Au rebut le porc, au profit de hamburgers mitonnés avec de la dinde fumée ! Quick l’assure, et joue la carte de la transparence en mettant à la disposition de ses consommateurs un classeur attestant de la traçabilité de la viande, incluant tous les certificats requis.

Plus circonspect mais alléché toutefois, son principal concurrent McDonald’s a choisi la position d’attente pour mieux rebondir certainement, même si, selon le Parisien, l’aventure halal ne serait pas dans l’immédiat inscrite à l’agenda du géant américain.

Signe des temps, l’engouement pour le halal oppose le pragmatisme du business aux bastions ultraconservateurs de la politique. Là où le pouvoir échoue à faire de la différence une richesse, gageons que l’économie, moins soucieuse de l’uniformisation sociale, saura faire prospérer le filon…

Publicité

commentaires