Qui sont les vrais intolérants ?

Nos médias et nos politiques ne cessent depuis de nombreux mois de nous parler de laïcité, de respect des v

par

samedi 7 février 2004

Nos médias et nos politiques ne cessent depuis de nombreux mois de nous parler de laïcité, de respect des valeurs républicaines , de tolérance, en pointant du doigt une communauté qui serait le seul « vilain petit canard » : il s’agit bien évidemment de la communauté musulmane.

Cette communauté subit depuis un moment déjà de nombreuses attaques, mais également de nombreux outrages par l’intermédiaire d’ouvrages, de déclarations, de reportages etc… Et comment cette communauté stigmatisée réagit-elle ?

1/ Face au livre profondément raciste et islamophobe d’Oriana Fallaci, les musulmans n’ont pas pris d’assaut les libraires afin de brûler cet ouvrage. Ils n’ont pas non plus tenté d’agresser cette « vénérable » journaliste italienne et ses interviewers lors de ses divers passages en France.

2/ Face aux propos racistes et islamophobes de Michel Houellebecq , les musulmans n’ont pas non plus tenté d’agresser le célèbre écrivain français ni de détruire sa carrière. Il n’y eut qu’un recours devant la justice.

3/ Face aux déclarations islamophobes de Claude Imbert, les musulmans n’ont absolument pas cherché à causer des dégradations dans les locaux du journal « le Point » tout comme ils n’ont pas essayé de détruire la vie professionnelle de ce « vétéran » du journalisme français.

Intéressons nous maintenant à la situation de Dieudonné, qui fait actuellement l’objet d’un véritable lynchage tant médiatique que professionnel. Une nouvelle étape vient d’être franchie ce jeudi 4 février 2004, avec des incidents qui ont eu lieu à Lyon lors du spectacle de Dieudonné. (Cf lien ci-dessous)

http://www.lemonde.fr/web/article/0,[email protected],36-352005,0.html

Ces incidents sont particulièrement graves pour notre démocratie. Ils démontrent qu’il existe des groupes d’individus, parfaitement organisés, qui se permettent de causer des troubles à l’ordre public, de faire pression sur la justice et sur l’opinion public ; n’hésitant pas à recourir à la violence, et ce pour l’instant en toute impunité.

Y a-t-il des condamnations de ces « débordements » ? Malheureusement non ! Où sont nos intellectuels et autres « donneurs de leçons médiatiques » ? Est-il normal que des spectateurs soient agressés ? Est-il normal de causer aussi impunément des troubles à l’ordre public ?

Si de tels actes avaient été commis par et au nom de la communauté musulmane, cela aurait provoqué un tollé général.

Pourtant dans le cadre de ce que l’on peut maintenant appeler « l’affaire Dieudonné » et des graves incidents qui se sont déroulés à Lyon, on constate un silence pour le moins inquiétant, qui n’est pas sans rappeler l’absence totale de réactions et de condamnations devant les nombreuses exactions commises impunément sur notre territoire par le Bétar et la Ligue de Défense Juive.

Publicité

Auteur : Paul Draszen

commentaires