Québec : deux mosquées attaquées

La publication dans la presse européenne des caricatures insultantes du Prophète Mohamed (Paix sur lui) a eu

mardi 7 février 2006

La publication dans la presse européenne des caricatures insultantes du Prophète Mohamed (Paix sur lui) a eu ses premières répercussions au Québec. Dans la nuit de lundi à mardi, des vandales se sont attaqués à deux mosquées de Laval, dans la banlieue de Montréal. Ces derniers ont fracassé les vitres du Centre culturel islamique et du Centre islamique Al-Hissane.

Pour Amar Baouche, administrateur du Centre islamique Al-Hissane, à Laval, "il s’agit d’un geste haineux lié directement à la crise des caricatures". Pour le moment, à Montréal, aucun incident n’a été signalé, mais, selon la presse locale, les policiers affirment qu’ils portent une attention particulière aux lieux de culte musulman en raison de la situation internationale.

Par ailleurs, des représentants de la communauté ont tenu ce matin une conférence de presse au cours de laquelle, ils ont condamné la diffusion des caricatures dans la presse européenne, tout en déclarant "comprendre et respecter la liberté d’expression". Toutefois, pour les porte-parole de la communauté musulmane, cette liberté "doit s’exercer avec discernement". Les représentants ont également exprimé le fait que "les musulmans du Québec apprécient la neutralité des médias canadiens dans cette affaire et leur décision de ne pas publier les caricatures".

Ils ont par ailleurs annoncé une série d’événements, notamment des journées portes ouvertes dans plusieurs mosquées de Montréal, pour mieux faire comprendre la réalité musulmane aux citoyens. Ils ont également annoncé qu’ils ne soutenaient pas la décision de l’imam de la mosquée al-Quds, Saïd al-Jaziri, lequel souhaite organiser samedi prochain une manifestation devant le consulat du Danemark à Montréal.

Publicité

commentaires