Québec : l’obstacle du voile

Selon le Centre culturel islamique de Québec (CCIQ), la communauté musulmane est présente dans la ville de

vendredi 19 décembre 2008

Selon le Centre culturel islamique de Québec (CCIQ), la communauté musulmane est présente dans la ville de Québec depuis 1962 ; elle est diversifiée de par les cultures et les traditions provenant de nombreux pays. On y parle plus de 10 langues, y compris le français, langue commune d’échange parlée et écrite, qui est même utilisée dans le prêche canonique de la prière collective du vendredi.

Dans un mémoire qu’il présentait à la Commission Bouchard-Taylor, en 2007, le CCIQ déplorait le fait que les femmes musulmanes font face à de grandes difficultés dans la recherche d’emploi notamment au Québec et particulièrement dans la ville et la région de Québec. Le taux de chômage des femmes portant le foulard est impressionnant et ce malgré leurs compétences reconnues et leur niveau d’éducation élevé. Cela a beaucoup de conséquences néfastes autant pour la société que pour ces femmes.

Le CCIQ constatait également, entre autres récriminations, que les médias avaient tendance à susciter des irritants au sein de la société québécoise. En effet, le CCIQ remarque que les médias présentent des cas précis d’accommodements raisonnables, entre personnes ou des arrangements entre des groupes, comme étant des exemples de menaces aux valeurs québécoises et à l’équilibre de la société.

Source : www.agoravox.fr

Publicité

commentaires