Samedi 29 November 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Que signifie selon vous une lecture « moderne » du Coran ?

Partagez :
Publicité Oumma.com

Commentaires

X
0 points

salam
je crois que al ajami le dit très bien le coran nous interpelle il nous demande de nous poser des questions et réfléchir sur tout et ne pas rester figer sur nous mêmes et nous rapproprier le coran

X
0 points

Salam,
je crois que c’est le mot « moderne » qui fait peur à certains ….. mais ça devrait pas.
Nul ne peut nier, que chaque musulman est touché par certains versets du coron plus que d’autres notamment lorsqu’il se sent concerné ….
A une plus grande échelle, certains aspects du coron doivent être mieux mis à l’évidence pour toucher le plus de monde possible et ce en tenant compte de la vie moderne. Cela nécessite une relecture permanente et un effort d’interprétations à condition qu’il y ait pas de contradiction.

Et cela ne comporte aucun risque, puisque le coron ne change pas, le culte ne change pas non plus (on prie 5 fois par jour et ce sera ainsi jusqu’à la fin des temps).

X
0 points

Salam,

  •  La lecture adéquate duCoran requiert, des connaissances solides de la langue arabe, de la Sira et du contexte.
  •  Exemple caricatural d’une approche « moderne » de l’islam :

    “Mais, ce que je trouve inadmissible chez lui c’est qu’il le fasse en nous la jouant « le plus éclairé des Musulmans », plus Français que Français, voulant par cela plaire à un Occident devant lequel il s’agenouille afin de quémander, de grappiller quelques misérables miettes, afin de lécher, sans relâche, les bottes (je ne remonterai pas plus haut par politesse) des lobbys qui le promeuvent ! L’homme en fait trop dans le reniement de soi, de sa culture dont il semble avoir honte.”


    Détails

  • X
    0 points

    les sciences modernes et les nouvelles voix de communication expliquent mieux la lecture moderne du saint Coran.Il est la vérité pour celui qui croit.La seule voie
    de salut c’est le Coran la lecture moderne se fait tout naturellement et s’explique par les évènements que nous vivons notamment les catastrophes naturelles etc....

    X
    0 points

    Bismi-Allah errahman errahim,

    pour moi une lecture moderne du Saint Coran c’est découvrir l’universalité et l’humanisme débordants de l’Islam qui ont été occultés et même mal compris par des esprits limités.

    C’est aussi utiliser toutes les sciences actuelles pour confirmer la véracité du Saint Livre par ex : l’embryologie, détaillée dans biens des versets ;
    l’astronomie comme le big-bang ou l’expansion de l’univers...
    les méfaits de l’alcool...

    Une lecture moderne confirme qu’aucune science actuelle, pointue soit-elle ne peut contredire le Saint Coran
    alors que le contraire est vrai !

    Une lecture moderne sans le compagnonage d’un guide spirituel se limitera au sens exotérique du message, le sens ésotérique lui échappera totalement.

    Une lecture moderne qui utilise des outils materiels ne peut cerner les subtilités spirituelles du Saint Coran :
    Un grand maitre soufi Abûl-Hassan al-Shadili(radiya Allahou alayhi)n’a t-il pas dit que "le fait de voir DIEU par l’oeil de la foi et de la certitude nous a libéré de tout recours à la pensée discursive"
    (voir l’article d’ Eric Geoffroy sur le dépassement de la raison chez les soufis)
    Nos foukaha (Théologiens)sont prisonniers de leur mental !

    L’aide d’un maitre soufi (qui détient le dévoilement, Kashf)est primordiale pour gouter le miel de la parole d’Allah.

    Wa Allahou aalèm,
    Salem alaïkoum et saha ftourkoum.
    madani bentounes

    X
    0 points

    Je partage l’avis de moqawin. Et larouas en est l’illustration

    X
    0 points

    Je partage l’avis de moqawin. Et larouas en est l’illustration

    X
    0 points

    A mon interlocuteur s’il me lit...

    Maintenant que votre première réaction d’agacement date de quelques jours, je reviens commenter un peu le contenu de notre échange.

    J’avoue avoir en effet "la larme à l’oeil" concernant internet à cause du nombre considérable de pistes et de documents pertinents que l’on y trouve sur tous les sujets et de la possibilité ainsi apportée à chacun de nous de se documenter, rechercher, connaître... Charge à nous, c’est évident de vérifier, valider, lire, confronter, j’en suis conscient, rassurez-vous...

    Nous ne serions d’ailleurs pas ici à échanger si vous n’aimiez pas aussi un peu cet outil, n’est-ce pas ?

    Pourquoi suis-je "obsédé par le circonstancié", ce qui est vrai (à par que le terme obsédé est trop fort) ? Parce que c’est uniquement en lisant le Coran dans son ordre chronologique que j’ai vu se dessiner et pu aimer la figure inspirée du Prophète. Auparavant, la lecture dans l’ordre "othmanien" des sourates m’avait pratiquement empêché de considérer quoique ce soit comme étant révélé dans l’incompréhensible suite de contradictions que j’y percevais.
    Pour le lecteur croyant en Dieu mais chercheur de vérités précises et cohérentes que j’étais, ça ne "passait pas".
    Or si nous voulons que cette Révélation soit reconnue et porte fruits, un des bons moyens serait de lui restituer sa forme la plus compréhensible, au moins pour les nouveaux lecteurs.

    Voilà, cher interlocuteur, la raison de mon attachement à la chronologie des faits.

    D’autre part, je rajouterai la réflexion suivante : ne faudrait-il pas parler plutôt d’une lecture intemporelle mais à toujours mettre en oeuvre de manière adaptée à chaque circonstance, plutôt que d’une "lecture moderne" ?
    Car cette dernière expression est fragilisante, évoquant un risque de trahison de la Révélation originelle.
    Ainsi, par exemple, tout l’esprit d’amour et de respect de la nature, la sagesse écologique du Coran, constants à travers les siècles, ont de toutes autres résonances dans la période actuelle.

    Par l’amour de la vérité qui est Dieu, construisons la fraternité.

    X
    0 points

    Une lecture moderne du Coran, c’est tout simplement une lecture dans son contexte, aidée par les outils d’herméneutique moderne, en critiquant la tradition paralysée quand elle l’est et en acceptant son autorité, quand il faut.

    X
    0 points

    pour "ab":si tu rejettes la raison, saches que le coran appelle à la raison.et si le coran n’était pas circonstancié, il n’y aurait pas eu une science qu’on appelle "les circonstance de la révélation".donc à chaque époque il faut tirer du coran ce qui s’adapte à cette époque. faut-il de nouveau permettre l’esclavage et les concubines parce qu’il ya des versets qui les permettent ?

    X
    0 points

    Comme son nom l’indique, la lecture "moderne" du Coran est une lecture orientée.

    On voit de nos jours apparaître ou réapparaître un certain nombre de sectes qui racontent chacune tout et n’importe, et quand il s’agit de vendre son boullon, l’interprétation du Coran ou des hadiths peut atteindre des degrés vertigineux de contradiction et de mauvaise foi (on ne peut pas comprendre c’est de l’opportunisme spiroutuel).

    Les musulmans, il y a 14 siècles étaient plus modernes que n’importe qui de nos jours.

    Une question à ceux qui baisent les pieds de toutes les statues qu’ont leur présentes (modernité, laïcité, raison, spiroutualité, etc...), si vous pensez que le Coran est circonstancié, qu’il est fonction d’une époque et que vous devez adopter votre lecture à l’époque, à quoi vous sert le Coran, contentez vous de l’époque et point.

    Comme ceux qui bassinent avec leur thèses ou justification sans queue ni tête, entre foi et raison.

    Si la raison est source de vérité alors pourquoi avoir besoin de quoi que ce soit d’autres et pourquoi la polluer avec la foi ? Quoi ? il faudrait concilier les deux par une lecture "moderne" du Coran ? Mais pourquoi faire ? N’est-ce pas un aveu de faiblesse ? ou au contraire refuser de reconnaître publiquement ce que vous avez admis intérieurement ?

    Si le constat est que la raison est source de vérité en soi alors pourquoi se casser la tête avec ce qui n’est pas "raison" ?

    X
    0 points

    Salam alaikoum,

    A mon sens "une lecture moderne du Coran" ne veut rien dire, je m’explique :
    depuis 14 siècles que le Coran a été révélé, notre Communauté a eu des Oulamas dont le travail a été, est et sera d’interpréter le Saint Coran, donc depuis tout ce temps la lecture du Coran a toujours été moderne puisqu’elle s’est faite avec son temps au moment où il fallait la faire.

    Barak’Allahou fikoum wa saha ftourkoum.

    X
    0 points

    une lecture moderne du coran ?c’est le lire ici et maintenant avec les yeux du présent, et non ceux du passé.il faut que le passé éclaire et n’enchaine pas pour qu’on puisse se sentir pleinement croyant et pleinement de son époque.

    X
    0 points

    Malheureusement la nature humaine n’a pas changer depuis la nuit des temps, la modernité n’y a rien changer, les instincts et les faiblesses de l’être humain sont toujours les mêmes. la réalité du Coran c’est de nous guider à maîtriser ces instincts quelque soit l’époque ou nous nous trouvons que ce soit maintenant ou dans 1000 ans...

    X
    0 points

    salam,
    j’aimerai bien citer quelque exemples pour montrer ce que c’est que interpretation du coran ;
    quand dieu dis" wa IDA KILA LAKOUM RJI3ou FARJIOU ..." une personne moderne va le comprendre dans le sens ou il faut jamais débarquer chez les gens avant de telephoner et s’assurer de la disponibilité de ces personnes à les acceuillir ! par contre une autre dont l’esprit n’est pas encore developpé ne va pas assimiler le sens et va croire qu’il s’agit de situations bien spéciales et rares etva donc l’ignorer comme on voit le cas de milliers de personnes dans notre société arabe !!
    la priere y compris les ablutions, une lecture moderne deduira que c’est un moyen efficace pour se debarasser des ondes electromagnetiques , stimuler les glandes endocrines et reguler la secretions hormonales et la repartition des sels mineraux dans le corps, que c’est trés efficace pour l’irrigation cérebrale, et que sa prend l’etre humain dans sa totalité physiologique psychologique et spirituelle etc ..aulieu que ça soit interpretée comme moyen pour rester propre et faire quelques gestes mecaniques !!
    et il y a toute une pléthore d’exemples dans le coran ...donc à la fin je reitére mes dires que plus on est ouvert d’ esprit et on aspire à la sagesse, plus on est proche de la bonne interpretation du coran qui est un livre trés moderne et le restera pour toujours

    X
    0 points

    "Une lecture moderne du Coran est une conception universaliste de l’Islam relié aux autres religions du Livre. Finalement, c’est le Coran qui est moderne, il n’y a que le lire, vous le verrez vous-même !"

    Salam

    Oui, sauf que en fonction des diverses langues dans le monde et des différents traducteurs la lecture n’est pas toujours la même... Alors quand on ne lit pas l’Arabe (et lequel ?) ce n’est pas évident de trouver la vrai vérité de l’origine du texte. Et puis il y a déja tellement de diverses traductions dans les divers pays Arabes, influences, doctrines, etc... que l’on ne sait pas non plus quel est le Livre original...
    Pour éventuellement effectuer une lecture moderne il y aurait beaucoup de travail de dépoussiérage comme précité.
    Sans compter que dans l’Islam il n’existe aucune hiérarchie comme avec un Pape par exemple et que chacun (imam ou autre cheik) peut se permettre d’écrire, d’interpréter, de dicter et d’imposer ce qu’il veut en fonction de son unique poids politique et ou financier...
    On est pas encore sorti de l’auberge si tant est qu’un jour on en sorte !
    En plus selon que l’on soit chite, sunnite, salafiste, walabiste, ou autres encore...
    Alors la lecture "moderne"...

    Salam, nous sommes tous frères !

    X
    0 points

    Il s’agirait d’avoir un peu l’esprit critique tout de même s’embarquer dans des discours la larme à l’oeil en parlant "Nos modernes moyens de connaissances, internet en tête" est aberrant de crédulité.

    "Ne pouvant ignorer ces vérités, le musulman moderne doit à mon sens, pour revenir au plus près de la source, lire le texte sacré dans l’ordre réel et non altéré par tel ou tel, en fonction de telle ou telle intention.

    En fait, un préalable à une lecture moderne serait d’abord une démarche permettant la connaissance des faits et dits originels et une prise en compte des éléments strictement humains entrant en jeu dans l’élaboration du texte, pour en dégager, à la lumière de toutes les connaissances actuelles et de la raison, le diamant du noyau divin.
    "

    C’est pas un peu crédule, arrogant et ignorant comme discours non ?

    Comme si l’Islam était dépourvu qu’ils ne reposaient que sur des connaissances populaires ou ce qui est véhiculé sur internet, il faut arrêter les bêtises 5 min et reposer les pieds sur terre.

    Pourquoi êtes vous obsédé par le circonstancié alors que celui-ci n’existe pas, il est relatif, il était et il n’est plus, il pourrait même ne pas être et vous le vénérez.

    X
    0 points

    Bonjour,

    Nos modernes moyens de connaissances, internet en tête, nous permettent de savoir par exemple que :

  •  le Coran tel qu’il nous est présenté aujourd’hui est le résultat de "débats" humains très anciens (époque du calife Othman entre autres), mélés de crimes, pour recomposer, filtrer, sélectionner des éléments oraux ou écrits témoignant de la vie du Prophète,
  •  l’ordre des sourates n’y respecte pas l’ordre chronologique originel (voir par exemple l’ordre établi par l’université Al-Azhar ou par le traducteur Régis Blachère).

    Ne pouvant ignorer ces vérités, le musulman moderne doit à mon sens, pour revenir au plus près de la source, lire le texte sacré dans l’ordre réel et non altéré par tel ou tel, en fonction de telle ou telle intention.

    En fait, un préalable à une lecture moderne serait d’abord une démarche permettant la connaissance des faits et dits originels et une prise en compte des éléments strictement humains entrant en jeu dans l’élaboration du texte, pour en dégager, à la lumière de toutes les connaissances actuelles et de la raison, le diamant du noyau divin.

    Une lecture valable, moderne certes, sera alors possible.

    Bonne route !

  • X
    0 points

    Bismillah,

    Lecture moderne de l’Islam signifie réinterpréter le monde d’aujourd’hui ses règles, ses sciences, ses modes et véhicules de pensées au travers de l’Islam.

    Par exemple, il ne s’agit pas d’adorer la modernité, la laïcité, la démocratie, la notoriété, le mercantilisme, … qui sont des concepts circonstanciés et faibles. Mais il s’agit d’avoir une lecture du Coran qui montre par exemple que ces concepts sont les statues d’aujourd’hui, que le prophète, sws, les as fait tomber il y a 14è siècle alors aujourd’hui pourquoi ne tomberaient-elles pas ?

    L’Islam regorge ainsi de connaissance sur notamment la psyché humaine, les rapports humains, la responsabilité, le savoir, … et tout cela sans visée mercantiliste mais au contraire pour l’éloignement du fétichisme, ce qui est déjà une leçon en soi et non un simplement commandement.

    Redécouvrir et appréhender cette approche du monde est là le défi qui s’impose au musulman d’aujourd’hui. C’est avec cette approche dans l’amour d’Allah que se trouvent la renaissance et la dynamique à laquelle le monde musulman aspire.

    Cette approche ne peut être réalisé que par ceux qui ont la agesse, la connaissance et la foi par l’accès au savoir (lien de la connaissance à son vécu).

    Wa salam aalaykoum

    X
    0 points

    du point de vue sociale c’est adapter les ecrits et dits islamiques a la vie et aux realites sociales actuelles
    mais du point de vue religieux c’est une foutaise puisque nul ne peut adapter ces ecrits si n’est Allah (SAW)et son envoye le prophete(SAW) qui nous a revele les enseignements du tout puissant
    c’est la societe qui se doit de s’adapter aux ecrits du coran

    X
    0 points

    "lecture moderne du coran", c’est juste une formule sournoise pour masquer la volonté de dénaturer l’islam authentique, en le vidant de tout contenu politique ou social, qui pourrait déranger l’Occident !

    X
    0 points

    salamalikoum ya pas de modernité le monde entier parle du temp d’avant donc quoi qu’il arrive on revient a la meme chose sauf pour celui qui li le coran avec le coeur comprend autre chose que celui qui est attaché a la dounia au chose humaine,donc ya pas de modernité le coran demeur eternel,laicité ou democratie ou ce que vous voulais.salamalikoum.

    X
    0 points

    je voulais dire

    mais qui sont produite sans lecture par Allah, donc athée

    X
    0 points

    Salam

    Une lecture du coran, c’est celle qui s’opère par allah, d’ou iqra bismi rabikka pour aller chercher par la lecture des signes du texte, les signes du contexte(qu’il a créé), qui permettent un vie avec allah, une vie de témoignage

    On retrouve cela dans le aya de sourate fousilat ::nous leur illumineront nos signes dans les horizons et eux mème jusqu’a ce que leur apparaissent que cela est la vérité, ton enseugneur ne suffit-il pas comme témoin

    Ainsi allah suffit comme temoin de sa création, il faut convoquer sa guidance, et non une lecture par les sciences humaines comme certains le proposent, dites modernes, mais qui sont produite dans lecture par allah, donc athés.
    certes ils faut tenir compte des sciences humaines mais sans l’influence athée

    Allah montrera par son livre, comment lire le monde, pour chaque temps et époque.

    il donne dans son livre la voie renouvelé(charia) à partir de concepts et règles immuables et un champ d’action sujet au changement pour le bonheur(sa ada)

    nous n’avons pas fait descendre le coran sur toi pour que tu soi malheureux(que tu produise ton malheur)

    la lecture moderne du coran, c’est celle qui du texte au contexte, permett une lecture de vérité.
    etre moderne c’est retrouver la vérité
    la modernité c’est retrouver par le texte, le contexte dans la vérité, et au bout du chemin, à tout momment vivre et se rapprocher du vrai al haqq(celui qui produit la vérité, le réel), allah

    Allahou Alam

    Salam

    X
    0 points

    Je crois que Monsieur Larouas garde ecore en tete l’idée d’un Islam hérmetique et trop roccocco, diametralement opposée aux valeurs de la civilisation moderne...interprétation fondée sur une lecture trés superficielle et non sur une bonne recherche et méditation bien profonde !!
    si c’est le cas ce serait bien domage puisqu’on passe à coté d’un livre des plus modernes et contemporains par excellence !!

    X
    0 points

    Lecture moderne du Coran : ça veut dire qu’on peut le lire directement sur un ordinateur et le faire défiler sans tourner les pages papier ; ou bien avec un vidéo-projecteur sur le mur. c’est vraiment génial la modernité ! Salam alaykoum

    X
    0 points

    ASSALAM ALAYKOUM ! Pour ma part "une lecture moderne du coran" signifie d’abord une interpretation sucsinte de certains passages du coran.Aussi faut-il appliquer certaines dires du coran à notre situation actuelle tout en gardant le sens de ce passage intact.
    Si je ne m’abuse ALLAH (SWA)nous demande d’obeir aux que nous donne nos parents et ce jusqu’a ce qu’il nous ordonne une desobeissance là on n’obeit plus car ALLAH est le plus grand et le plus puisant.

    X
    0 points

    Le Coran s’adresse à l’individu. Et non à des groupes, à ce titre, aucun ne peut décider comment être musulman. La foi est une affaire personelle.

    X
    0 points

    Pour moi une lecture moderne du Coran est l’effort qui est demandé à tout musulman en fonction de ses capacités et de ses connaissances, même s’il n’est pas un spécialiste du Fiqh, en sachant s’appuyer sur la richesse millénaire des commentaires (recueils de Hadiths, etc...), et surtout, en redécouvrant chaque fois le texte comme si c’était la première fois, en saisissant ce qui est éternel, ce qui est contextuel. C’est une lecture avec compréhension pour vivifier l’Esprit, polir notre coeur, dompter notre Nafs et fortifier notre Niya.

    Une lecture moderne pour moi s’appuie nécessairement sur une tradition vivante éprouvée, sur une shari’a protection et non pas contrainte incomprise ou appliquée de façon littéraliste. Une lecture moderne du Coran est une conception universaliste de l’Islam relié aux autres religions du Livre. Finalement, c’est le Coran qui est moderne, il n’y a que le lire, vous le verrez vous-même !

    X
    0 points

    @ Larouas :
    Peut tu développer un peu plus ce que tu entends par application de la laïcité ?

    Sinon pour ma part, je parlerais pas de lecture mais plutôt d’interprétation moderne...

    Cdlt
    Farid

    X
    0 points

    bonjour,
    De mon point de vue y a pas une lecture moderne du coran mais une personne moderne qui lit le coran !! plus notre back ground culturel et scientifique est large plus notre perception et apprehension du texte coranique est meilleure et en mesure de s’accorder avec les decouvertes et exigences de la vie moderne !!
    Bonne Journnée

    X
    0 points

    Une lecture moderne du Coran consiste avant tout à appliquer le principe de la laïcité, voilà une lecture moderne du Coran.

    X
    0 points

    avoir une lecture moderne du Coran c’est lire la Parole du Dieu unique avec cette conviction que le Texte est toujours actuel parce qu’éternel...aussi ce n’est pas le conjoncturel qui a la primauté sur le Coran mais le Coran qui structure le factuel ..."l’idéal est plus réel que le réel" ... disait Fichte - la réalité est bien subordonnée au principe

    X
    0 points

    Salam

    réponse à adam

    Allah a voulu que le coran écrit(moushaf) n’est pas la chronologie du coran révélé(nouzoul)

    la sagesse d’Allah dépasse la notion de temps et d’espace

    il y a une sagesse autant dans le coran révélé que dans le coran écrit

    Allahou Alam

    X
    0 points

    Salam

    Le Coran est avant tout un argument pour ou contre toi c’est une sorte de mirroir dans lequel nous nous projettons.

    Il faut s’impregner de lui comme d’un livre magique dernièrement j’ai fais le propre constat de mes erreurs et je me suis demandé pourquoi j’ai de nouveau échoué dans le fait de ne pas avoir atteint la félicité et j’obtiens la réponse dans la sourate 95 à savoir que Dieu nous ramène au plus bas niveau sauf ceux qui sont constant et pourlesquels jamais il n’y a d’interruption de salaire

    j’aimerai que ceux qui lisent ces quelques lignes fassent des dohas pour moi, quant au modérateur serait t-il possible qu’il me renseigne sur un point de religion sur les haddiths de la fin des temps

    X
    0 points

    wassila
    salam

    Une lecture "moderne" du livre saint doit etre prise en compte seulement dans le cas ou l’on doit se projeter dans un contexte particulier. Les textes coraniques sont éternels, ils ont été adaptés au fur et a mesure du temps et des populations. N’oublions pas que dans notre société actuelle, beaucoup d’amalgames persistent, et chacun tend à interpréter des versets saints. Le Coran devrait être un mode d’emploi pour la vie et chacun devrait prendre conscience de son importance...

    X
    0 points

    Pour moi cela signifie vider de son sens le mot "islam",n’en laisser qu’une coquille vide où chacun peut remplir à sa façon.

    Je ne vois pas la necessité.Dans ma vie de musulman je n’en ai pas eu le besoin.

    X
    0 points

    cela signifie remettre dans le contexte socio-politique de l’époque et de la notre chaque verset, chaque sourate.prenons par exemple le cas de la sourate de l’éléphant. que signifie t-elle à notre époque et pourquoi est ce qu’elle fait partie du coran ? pour moi elle ne signifie rien car elle a soit disant été révélé à mouhamad 5 siècle après. POURQUOI ? vous les imams je vus lance ce défit.

    X
    0 points

    Bonsoir à tous

    Tout d’abord il est important de définir la question. Qu’entend t’on par "Lecture moderne" ? Une Lecture est l’action de lire, de déchiffrer visuellement des signes graphiques qui traduisent le langage oral. Moderne (d’après le Larousse):Qui existe, se produit, appartient à l’époque actuelle ou à une période récente. Ainsi une lecture moderne c’est déchiffrer des signes graphiques avec notre vision actuelle des choses. Or lorsque l’on y réfléchit un peu, nous avons tout le temps une lecture moderne des livres, jamais nous nous positionnons comme un acteur du passé il me semble ? Dans mille ans nos descendants auront une lecture moderne car nous interprétons les textes en fonction de nos valeurs humaines actuelles, de notre perception actuelle des choses.

    Si l’on entend par lecture moderne mettre de la souplesse dans les commandements de Dieu nous faisons fausse route, vous voyez vous accepter l’homosexualité au prétexte que dans notre société dite "moderne" cela est devenu chose courante, chose normale ? Pourtant nous vivons dans un pays où l’homophobie est un délit punissable d’une peine de prison et d’une amende. Là réside toute la contradiction entre l’accomplissement de notre foi et l’adaptation aux moeurs d’un pays dans lequel nos parents ont émigrés.

    Pourtant de nos temps on ne lapide plus, alors se pose la question de l’adultère, doit on lapider les adultérins ? Doit on frapper sa femme si elle ne nous écoute pas ? Pourtant cela est écrit dans le livre saint ! Or nous ne le faisons pas ce qui veut bien dire que nous avons déjà une lecture moderne du Coran quoi qu’il en soit.

    La question n’est pas doit-on avoir une lecture moderne du Coran qui est une question sans aucun sens dans la mesure où comme le précise un des intervenants ci-dessus il serait préférable de parler de lecture intemporelle. La vraie question est doit-on abandonner ou rendre souple certains principes édictés par le Coran afin de mieux s’intégrer dans notre société moderne ? Ou doit-on appliquer à la lettre les préceptes des gens qui comme nous sont soumis à Dieu, ce qui sous-entend l’émigration vers des pays qui la pratique car nous en sommes loin en France, il faut bien le reconnaître.

    En fait le plus important n’est il pas d’être en accord avec soi-même ? Si nous mettons tous au coeur de nos actes l’amour du prochain mais aussi l’amour propre, nous seront forcément dans le droit chemin.

    Celui qui prie 5 fois par jour, jeune, accomplis l’aumône, fait le Hadj et croit en Dieu l’unique Dieu sans avoir une intime conviction dans sa foi fait partie des hypocrites si souvent décriés par le prophète Mohammed lors de son émigration à Médine : "Tout n’était que faux semblants, ils priaient, accomplissaient la Zakat et la Salat mais n’y croyaient pas". Prier sans en prendre l’intention, jeuner sans acte de dévotion spirituelle, sans travail sur soi, donner au pauvre en public afin de récolter une bonne image et de bons commentaire sur sa personne, faire le Hadj et s’en vanter, crier à tout va qu’il n’y a de Dieu que Dieu et en même temps être fanatique d’un chanteur, d’un joueur de football, d’une équipe de foot ou avoir une passion éffrénée pour des choses au point d’en oublier parfois sa foi est pire que de ne rien faire du tout ! Celui qui ignore et se repend sera sauvé le jour dernier, celui qui sait et renie Dieu sera du nombre des égarés. La question n’est pas d’avoir une lecture moderne du Coran mais d’être sincère au mieux dans sa soumission à Dieu, dans sa pratique quotidienne car le jour dernier Dieu saura le contenu de nos coeurs.

    "Le ciel et la terre et ce qui se trouve entre les deux ne saurait contenir Dieu mais le coeur pur d’un Homme oui."

    Nour El Din Abu Khajib

    X
    0 points

    Une lecture scientifique datant de 632.
    Une lecture scientifique de l’hitoire de l’humaninté au passé antérieur et au passé présent ;L’oeuvre du Un Savant le Saint courant de sa lumiére.
    L’intouchable parole de Dieu lui même.
    nous sommes au verset de la grande perte,le coeur des deux atomes malades(la terre et l’être)

    X
    0 points

    Selon moi la lecture moderne du Coran signifie la science de Dieu de l’histoire de l’humanité du passé antérieur et du passé présent.

    L’avenir loin dérrière ce qui veut dire
    que le courant infini nous a ramenés au début de l’histoire des enciennes civilisations.

    La gravité du cortex du trou noir.
    Le courant a piégé sa propre lumiére.
    pour la raison suivante :
    Rupture terrestre dans un raisonnement à sa face.

    X
    0 points

    cela signifie rien du tout, la lecture du coran qu’on doit avoir c celle qui nous a ete apprise. et si moderne veut dire plus developper qu avant alors on est en retard a notre epoque, le niveau d ’intelligence se reduit par rapport a l epoque, il ne faut pas etre leurrer par la technologie qui ne signifie pas plus developper, je ne vois pas la difference entre ceux qui envoie un missile thomas hawk sur un village tuant sans distinction femmes et enfants et des barbares du moyen age qui massacre au lance pierres femmes et enfants, la technologie est differente mais la mentalite est la meme.

    X
    0 points

    Il ne faut pas parler de "lecture moderne", la modernité est un terrain glissant. Il faut dire "lecture vivante".
    Une lecture vivante, c’est une lecture guidée par une philosophie supérieure, par exemple une lecture qui a)inculque la culture du raisonnement, b)enseigne l’amour du travail bien fait.
    L’identité philosophie-système est connue depuis Schilling, et Hegel y a souscrit. Elle est irrécusable, elle est hors de tout soupçon. Une philosophie du rationnel et de l’esthétique aboutit nécessairement à une société également rationnelle et esthétique. Une philosophie de la laideur et de la paresse aboutit nécessairement à une société également laide et paresseuse. Nous retenons donc l’identité de Schilling comme point de départ à toute lecture du Coran. Elle permet de "fabriquer" la société qu’on veut. Pas d’erreur : il ne faut pas la rejeter sous prétexe qu’elle provient d’un non musulman. "Prends le savoir même s’il provient d’un mécréant", disait le prophète(asw).

    X
    0 points

    la modernité a un but celui de détruire l’histoire ,la culture ,la tradition,est la mémoire des peuples

    avoir une lecture moderne veut dire prendre en compte la réalité d’aujourd’hui aussi bien matériel que philosophique est de faire joindre cet influence a un contexte coranique donné .Il faut pour cela définir le caractére intrinséque d’une société encore primitive mais disposant d’une éthique est d’un respect profond pour les valeurs humaines et la comparé avec notre époque sophistiqué mais en perte de valeur humaines .Cet comparaison est trés intéréssante car elle permet de voir que n’importe ou n’importe quand le coran est parfaitement lisible a tout époque et qu’il est possible d’en tiré une pensée

    Il n’ y a de modernite qu’au niveau technologique est non de modernité au niveau de la pensée

    X
    0 points

    La modernité ne cherche pas à détruire l’histoire parce que la modernité est l’histoire, elle en fait partie. Ce que l’on observe c’est que les cultures sont menacées en effet, et pour cause, la modernité est issue du projet universaliste des Lumieres en Occident. Projet toujours en marche aujourd’hui et pour lequel les hommes sont égaux en droit et semblables par leur nature au dela de leurs différentes cultures. Ce projet dans le fond est une bénédiction pour l’humanité car elle a vocation à ne faire d’elle qu’une seule et même force orientée vers un seul but : sa survie dans l’univers. Chose que les religions ont imparfaitement obtenu puisqu’elles sont multiples et encor loin de s’accorder. Pourtant ce projet universaliste ne doit pas être accomplie n’importe comment et surtout pas au depend des différentes cultures. Réunir tous les gouvernements et tous les hommes oui, etre citoyen du monde oui mais pas de maniere fade et homogène et surtout sans menacer les peuples, ce qui reviendrait à faire une sorte de dictature internationale, autrement dit tout ce que réprouve l’esprit des Lumieres. Démocratiquement les peuples font leur entrée dans la modernité quand ils sont pret et selon le mode culturel qu’ils souhaitent. Ce qu’il faut éviter ce sont les contractions nationalistes car ce que nous apprend la modernité à travers l’histoire génétique c’est que nous partageons beaucoup plus que ce que nos pays, nos langues et nos religions ne nous le laisse imaginer. À nous d’être lucide et vigilant car mieux que n’importe quel autre système la modernité demande que nous soyons éveillés et reliés les uns avec les autres pour lui faire prendre le meilleur chemin possible.

    Une lecture moderne du Coran, c’est celle qui rendra le texte à l’interprétation libre de chacun et au dialogue entre tous. Un peu comme ce qui s’est produit en Occident avec la réforme luthérienne.

    X
    0 points

    Oui St Augustin,

    Mais ne pensez vous pas que la modernité telle qu’elle se matérialise actuellement, tend d’avantage vers l’imposition d’un modèle culturel dominant (bien difficile à définir ceci dit) que celui du dialogue entre cultures autour de valeurs fondamentales communes ?

    Tout ce qui se démarque, en apparence, du modèle dominant a, il me semble, tendance à être promptement écrasé..

    Je n’ai pas vraiment l’impression que nous (humanité) cheminions réellement vers ce beau projet universaliste. Ceci dit, étant moi même dans la botte de foin, difficile de voir quelle forme celle ci prend !

    Quant à une lecture "moderne" du Coran, je vous rejoins tout à fait. Ce qui me conduit à m’interroger sur une éventuelle évolution "individualiste", au détriment d’une lecture "communautaire" qui a beaucoup prévalu jusqu’à présent.

    Sincères salutations.

    X
    0 points

    Aloha Naj,
    Aloha Hayat,

    je regrette de ne pouvoir participer d’avantage aux échanges que cet espace nous offre.

    Je considère ainsi que vous le suggerer Naj que l’Occident et l’Islam sont des signifiants particulièrement flous et définitivement insaisissables pour ceux qui s’entendent à servir l’Esprit dans son Unité Vrai, indépendemment du temps qui passe et sous la condition du temps qui nous fait devenir, de façon fluctuante, ce que nous sommes portées à accomplir, sans d’autres garanties pourtant d’y parvenir que de s’y consacrer avec constance et Humilité. Mais essayons tout de même de considérer l’évolution de l’histoire, de ce que nous en savons, pour répondre à votre question.

    Les hommes se rassemblent et forment des ensembles, des royaumes (crète), des empires (mésopotamie, egypte). L’organisation l’emporte sur la désorganisation. Les hommes sont sensibles et veulent le bien, ils sont émerveillés par le spectacle de la nature qu’ils appréhendent, craignent et honorent. Le divin représente notre sensibilité, tout ce qui nous échappe sur la nature des choses, leurs fonctionnements, notre existence et la raison d’être de cette aptitude spirituelle, intellectuelle, et pratique au sein de notre nature individuelle mortelle, et de notre nature sociale potentiellement immortelle. Nous nous sommes répandus et avons emportés partout avec nous cette sensibilité qui divinise comme ceci ou comme cela relativement au contexte géographique et climatique. Puis nous nous sommes très vite rendus compte que diviniser renforçait le pouvoir dans son aura et sa durée, que cela renforçait la loi et que cela renforçait la culture et la continuité de celle ci (un peu comme un gène fixerait une information favorable à la durée d’un organisme dans son milieu) avant que deux miracles ne se produisent. Le premier c’est le Judaisme, l’unicité du divin, enfin célébré. Le deuxieme c’est le Platonisme et l’unicité du divin enfin rationalisé et aussitôt critiqué dans le bon sens du terme par Aristote. C’est ici que l’empire le plus puissant devait voir le jour, l’empire romain qui unifia l’occident et l’orient.. tant de sensibilités réunies dans un seul empire, celtes, germains, egyptiens, carthaginois, mésopotamiens, grecs... Tant de sensibilités qui en appelèrent à l’Esprit pour fonder de façon plus durable ce qui avait été unis par les armes et le rendre meilleur. Le Christianisme naquit. Jamais empire aussi vaste ne pu concilier juridiquement et fonctionnellement des sensibilités aussi répandues géographiquement et malgré le message de paix et d’amour de Jesus, cet empire se scinda. L’islam naquit, nécessairement dans ces conditions. Au nord-ouest le christianisme relia tant bien que mal derrière son clergé, les royaumes advenus, représentant une forme de civilisation dite occidentale. Au sud-est l’Islam en fit de même. Une multitude indiscernable réunit puis séparé comme ceci puis de nouveau réunit comme cela. Drôle d’arithmétique..

    Voici donc ce que je puis considérer en tant qu’occident et en tant qu’Islam ; ce qui est aujourd’hui plus ou moins finement considéré par tous. D’un coté la civilisation occidentale qui revendique ses racines à partir du Christ voir d’Abraham voir de la civilisation greco-latine à partir de la renaissance, voir depuis le paléolithique pour les modernes (toutes civilisations antiques de la zones confondues > archéologie). Et d’un autre la civilisation islamique qui revendique ses racines à partir de Mahomet et qui partage une même foi bien qu’elle puisse prendre plusieurs formes culturelles (Ouighours, Indonésiens..).

    L’humanité réunifiée se cherche toujours et il n’y a pas de modèle qui jusque là ai fait preuve de sa perfection. On peut juste considérer que la civilisation occidentale a fait au cours de l’histoire quelque chose de tout bonnement miraculeux que ce soit conceptuellement ou opérativement (sciences, législation, arts) en libérant une formidable énergie capable de nous emener sur Mars et en libérant la créativité humaine dans un conception digne de l’homme. Malheureusement les faits n’ont pas rejoind le programme (esclavage, colonisation interessée, guerres mondiales). Aussi les cadres restent à définir ensemble et les imperfections de l’occident sont tout autant à combattre que celles de l’Islam ou de la civilisation Chinoise. Ce sont les trois monstres qui nous empechent encor de nous retrouver. Néanmoins il se trouve dans celle d’occident beaucoup de réponses propices à cet objectif, il n’est pas possible d’en faire l’économie.

    Non je n’oublis pas les autres Naj, que ce soit sur d’autres plan que celui de la religion (politique, scientifique..), que l’on parle de fondateurs ou d’acteurs qui eux n’écrivent pas mais agissent en vertu du Bien commun.

    Je ne connais pas le courant de pensée de Palo Alto, mais grace à vous cela sera bientôt le cas, merci. Ainsi j’espere avoir répondu en quelque sorte à vos interrogations convergentes.