Procès Alima/Omar : Appels à rassemblements devant plusieurs ambassades de France à l’étranger

L’annonce de procès en France contre les militants de la campagne BDS et notamment contre la sénatrice Ali

samedi 9 octobre 2010

L’annonce de procès en France contre les militants de la campagne BDS et notamment contre la sénatrice Alima Boumediene-Thiery et le responsable du NPA Omar Slaouti soulève l’indignation dans de nombreux Pays. En Italie, un appel à un sit-in devant l’ambassade de France a été lancé pour lundi prochain, tandis qu’à Edimbourg, un rassemblement est annoncé devant le consulat de France le jour du procès !

Pour protester contre les procès intentés en France aux femmes et aux hommes qui participent à la campagne de boycott de l’occupant israélien, et notamment celui du 14 octobre prochain à Pontoise, plusieurs associations italiennes, dont Forum Palestina, Comitato Palestina nel Cuore, Rete Romana di Solidarietà con la Palestina, appelle à

  •  un sit in lundi 11 octobre à 17 H 30 devant l’ambassade de France à Rome, Piazza Farnese.

    De son côté la Campagne écossaise de solidarité avec la Palestine appelle à

  •  un rassemblement jeudi 14 octobre à l’heure du déjeuner, devant le consulat d’Edimbourg.

    Nos amis italiens soulignent dans un communiqué que le mouvement de Boycott, Désinvestissement et Sanctions contre l’économie de guerre et d’apartheid israelienne, ne cesse de s’amplifier au niveau international, malgré le rôle de collabos joué par la France, l’ensemble des dirigeants européens et étatsuniens.

    "Les musiciens, artistes, acteurs de renommée mondiale comme Carlos Santana, Elvis Costello, Scott Heron, Gorilla’z, Dustin Hoffman, refusent désormais de se produire en Israël. Et dans le domaine économique également des instituions de plusieurs pays, ainsi que des syndicats importants : USB, Fiom, WFTU (World Federation Trade Union) ont pris des mesures pour ne plus apporter de financements à israël, sans parler des sanctions demandées par plusieurs gouvernements et parlementaires comme au Vénézuela, en uruguay et au Chili.

    Le chantage à l’antisémitisme ne réussira pas à l’étouffer".

    CAPJPO-EuroPalestine

  • Publicité

    commentaires