ProChoix ou comment disqualifier l’autre en le traitant d’ "islamiste"

Répondant à l’article de Xavier Ternisien "Salir un homme", paru le mardi 23 décembre sur oumma.com, l

par

mercredi 7 janvier 2004

Répondant à l’article de Xavier Ternisien "Salir un homme", paru le mardi 23 décembre sur oumma.com, les responsables de la revue ProChoix, Caroline FOUREST et Fiammetta VENNER, prétendent disqualifier la mise au point du journaliste du Monde, en délégitimant le support qui l’a publiée. Oumma.com se voit ainsi traité de « site ouvertement islamiste et pro-Ramadan ». Visiblement à court d’arguments, Pro Choix a sorti de son chapeau le mot magique « islamiste », censé susciter immédiatement chez le lecteur le terrifiant amalgame entre islam et terroriste. Cette accusation risible est d’autant plus surprenante de la part de ProChoix qu’une des animatrices de cette revue, Fiammetta VENNER, a rencontré un des membres du site oumma.com, Saïd Branine, et s’est entretenu avec lui à plusieurs reprises au téléphone. Mme VENNER lui a par la suite remis un exemplaire de son ouvrage, écrit en commun avec Caroline FOUREST "TIRS CROISÉS, La laïcité à l’épreuve des intégrismes juif, chrétien et musulman", au cours d’une rencontre d’une grande courtoisie. En accord avec Fiammetta VENNER, qui était particulièrement enthousiaste, il a été convenu de faire paraître un compte rendu du livre sur oumma.com, ainsi qu’un entretien de Fiammetta VENNER sur OummaTV. A cette date, Oumma.com n’était pas considéré comme "islamiste" par Pro-Choix ! La question est de savoir si, pour les responsables de ProChoix, Oumma devient subitement un site "islamiste", dès lors que la promotion de leur ouvrage n’y est pas relayée comme elles le souhaitent...

Publicité

Auteur : la rédaction

[email protected]

commentaires