Pour la libération de l’Irak

Réfléchissons sur la liberté de l’Irak. Débarrassons-nous des idées reçues et des préjugés. N’ayon

par

dimanche 14 janvier 2007

Osons réfléchir librement sur l’Irak !

Réfléchissons sur la liberté de l’Irak. Débarrassons-nous des idées reçues et des préjugés. N’ayons pas peur de méditer lucidement sur la réalité endeuillée de la Nation irakienne. Notre époque contemporaine est coincée entre les nombreux diktats de la pensée unique et bien-pensante. La pensée unique refuse l’existence de la différence. La justice est humiliée. La mondialisation uniformise tout. Pour le chrétien que je suis, le dialogue islamo-chrétien est une nécessité incontournable de la vie quotidienne.

Je suis contre le principe de la peine de mort. Tout être humain sans exception a droit au respect inconditionnel de la dignité de sa personne. Je suis très choqué que des bourreaux aient exécuté Saddam Hussein le jour de l’Aïd el Kébir car c’est une insulte grave à l’ensemble de la communauté des musulmans dans le monde. La sérénité certaine du beau visage de Saddam Hussein m’émeut beaucoup. Saddam Hussein est un grand martyr du peuple arabe. Les enfants d’Ismaël ont faim et soif de justice de justice libre.

NB- Julien Berque est le fils du regretté grand arabisant Jacques Berque (1910-1995). Avant même son élection au Collège de France en 1955, J. Berque s’employait à introduire les études sur la société irakienne dans l’islamologie française qui s’en désintéressait presque totalement, pour laisser aux orientalistes et politologues anglo-saxons le monopole de la recherche sur ce pays.

Jacques Berque a fait don à la ville de Frenda de sa bibliothèque et des archives héritées de son père Augustin Berque. Julien Berque s’occupe d’approvisionner en livres sur l’Islam le centre Jacques Berque créé à Frenda pour accueillir cette importante bibliothèque. Il s’emploie à sensibiliser les autorités algériennes, locales et nationales, pour les amener à faciliter le travail des chercheurs intéressés par ce fonds.

Il rappelle constamment la recommandation faite par son père à la fin de sa vie : attribuer chaque année une bourse à un étudiant et à une étudiante pour encourager leurs recherches à partir de ce fonds.

Publicité

Auteur : Julien Berque

Julien Berque est le fils du regretté grand arabisant Jacques Berque (1910-1995).

commentaires