Pour la défense de la liberté d’expression et d’information

Il y a un an, Zvi Ammar, président du Consistoire israélite de Marseille et vice-président du CRIF, déposa

par

mardi 29 avril 2003

Il y a un an, Zvi Ammar, président du Consistoire israélite de Marseille et vice-président du CRIF, déposait plainte pour "diffamation et injure à caractère racial" contre Rabha Attaf, journaliste indépendant. Réagissant aux déclarations de Roger Cukierman qui se félicitait, dans un journal israélien, du score de Jean-Marie Le Pen au premier tour des élections présidentielles d’avril 2002, car "les Musulmans se tiendront tranquille", et à celles de Svi Ammar demandant, dans un communiqué envoyé d’Israël où il séjournait à l’époque, "aux responsables Musulmans de tenir leurs troupes", désignant d’emblée la communauté musulmane à la vindicte populaire à la suite du vandalisme dont a fait l’objet l’école israélite de Frais Vallon, Rabha Attaf avait publié un article intitulé "Déclarations hostiles à l’égard des Musulmans" sur les sites internet Oumma.com et Solidarité Palestine (consultable dans les archives de ces sites). Elle est maintenant convoquée devant la 8ème chambre du Tribunal Correctionnel de Marseille, le vendredi 2 mai à 8h30.

Cette poursuite judiciaire n’est pas isolées. Depuis le début 2002, en effet, plusieurs personnalités et associations ont fait l’objet de procédures judiciaires au prétexte d’ "antisémitisme". Parmi elles : Daniel Mermet (animateur de l’émission d’Europe1 "La-bas si j’y suis"), la Coordination des appels pour une paix juste au proche-Orient (CAPJPO) dont le site internet "paixjusteauprocheorient" est régulièrement piraté, et Jean-Claude Willem, le maire de Seclin, qui a fait prohiber -dans le cadre de la campagne de boycott- les produits israéliens dans les cantines de sa ville. Jusqu’à présent, toutes ces poursuites ont abouti à des non lieux car évidemment dénuées de tout fondement. Mais à l’heure où le président du CRIF, Roger Cukierman, stigmatise par l’anathème d’antisémitisme toute personne dénonçant le sionisme et les menée colonialiste d’Israël, la liberté d’expression et d’information exige que nous nous mobilisions pour la défendre chaque fois que l’on tente de lui porter atteinte.

Publicité

commentaires