Vendredi 22 August 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
11 mars 2013

Le livre de Pierre Tevanian, Chronique du racisme républicain, revient, en une quinzaine d’épisodes, sur la manière dont la (déjà ancienne) tradition raciste-républicaine s’est (un peu) renouvelée et (beaucoup) perpétuée, entre la fin du mandat Sarkozy et le début de l’ère Hollande-Ayrault...

7 commentaire(s)
23 janvier 2012

Depuis près de dix ans, les cheveux des femmes musulmanes sont devenus ce qu’il est convenu d’appeler un enjeu politique majeur, et leur dévoilement fait désormais partie des priorités les plus impérieuses.

29 commentaire(s)
4 avril 2011

Après la loi anti-niqab, après les « apéros saucisson-pinard » et les « Assises contre l’Islamisation de l’Europe », après la campagne contre les « prières de rue », après le relookage laïciste de Marine Le Pen, voici donc venu le temps du « grand débat sur l’Islam », dans un contexte délétère où se multiplient les tracts anonymes et les « petites phrases » les plus « décomplexées ». Une nouvelle borne est franchie quasiment chaque semaine (...)

17 commentaire(s)
15 mars 2011

Une Marche « Vérité et Justice » aura lieu le samedi 19 mars 2011 à 15H00, Place Saint-Augustin à Paris (Métro Saint Augustin) à l’appel de treize familles de victimes tombées sous les violences policières et de leurs comités de soutien Abdelhakim AJIMI, Mickaël COHEN, Lamine DIENG, Mahamadou MAREGA, Abou Bakari TANDIA, Bouna TRAORÉ et Zyed BENNA, Laramy SOUMARÉ et Moshin, Reda SEMMOUDI, Ali ZIRI, Yakou SANOGO, Baba TRAORÉ, Féthi TRAORÉ, Louis MENDY (...)

10 mars 2011

Le texte qui suit propose, en se concentrant sur le cas du racisme antimusulman, et plus spécifiquement encore sur la voilophobie, une critique des discours convenus de l’antiracisme d’État, qui réduisent le racisme à la « haine de l’autre ». Il y oppose une tout autre analyse : la haine existe bel et bien, elle a même tendance à prospérer en ce moment, mais elle n’est pas le fondement du racisme, mais au contraire le signe d’une crise du racisme.

39 commentaire(s)
10 janvier 2011

Pour 42% des Français, la « présence musulmane » est « plutôt une menace » : c’est ce que vient de nous apprendre un sondage réalisé par l’IFOP pour le journal Le Monde. On a raison de s’en alarmer, mais pas d’être étonné-e : l’islamophobie progresse, ou plus précisément elle s’épanouit, se lâche, s’exprime en toute bonne conscience. Par voix de sondage pour les 340 personnes (42% des 809 sondés) qui ont accepté de répondre aux questions bêtes et méchantes de l’IFOP et de choisir la plus violente des réponses proposées, mais aussi de mille autres manières, au quotidien : regards hostiles, propos injurieux, discriminations…

76 commentaire(s)
9 décembre 2010

Il n’a pour nous ni nom, ni visage, ni femme ni enfants, ni frères ni sœurs, ni père ni mère, ni ami-e-s en deuil. Les premières dépêches l’ont appelé « un Malien », les suivantes l’ont appelé « le Malien ». Certains journalistes l’ont ensuite appelé, encore plus salement, « le forcené », parce que son « gabarit » – seule information à laquelle nous avons eu droit – était « impressionnant », dixit la sacro-sainte « source policière », et parce qu’avec un marteau il avait « blessé légèrement » quatre policiers qui tentaient, à coups de gaz et de décharges électriques, de le « neutraliser » – c’est comme ça qu’on parle dans la France de 2010.

11 commentaire(s)
31 août 2010

C’est aux pages « Rebonds » de Libération, toujours à la pointe des tendances les plus tendance de la voilophobie distinguée, littéraire et scientifique, que nous devons la remarquable entrée en scène costumée – blouse blanche versus foulard islamique – d’une science dure qui a tant de choses à nous dire. On pouvait en effet y lire, le 12 août dernier, la très savante tribune d’un certain Laurent Cohen, professeur de neurologie exerçant à l’hôpital de la Salpêtrière, et comme on pouvait le supputer, le résultat est, disons, édifiant…

43 commentaire(s)
7 juillet 2010

Si tout ou presque – et souvent n’importe quoi – s’est dit et écrit depuis quelques mois sur le « voile intégral » (appelé aussi niqab ou plus improprement burqa) et sur les quelques centaines de femmes qui le portent en France, rien ou presque ne peut en être dit sérieusement en l’absence d’enquêtes sociologiques rigoureuses, fondées notamment sur des entretiens avec un nombre conséquent de ces femmes. Il suffit en revanche d’une heure de peine, de quelques observations, d’un peu de mémoire et d’un peu de réflexion pour entrevoir le caractère singulièrement paradoxal de la gigantesque campagne « anti -burqa ».

19 commentaire(s)
28 juin 2010

Le mot peut paraître excessif, il l’est à peine. Le dictionnaire définit en effet le lynchage comme l’« exécution sommaire, sans jugement régulier et par une décision collective, d’un criminel ou supposé tel ». Au regard de cette définition, le procès des « cinq de Villiers-le-Bel » n’est sans doute pas un lynchage stricto sensu, mais il s’engage sur des bases qui en sont dangereusement proches – bien plus proches en tout cas que d’une justice digne de ce nom.

29 mars 2010

Des sondages faussement neutres et vraiment orientés, des éditoriaux agressifs et donneurs de leçon, des bavures médiatiques, des indignations publiques à géométrie variable (suivant que vous serez puissant ou misérable, blanc ou noir, catho-laïque ou musulman), des inventions lexicales faussement bienveillantes (comme la mixité ou la diversité) ou franchement malveillantes (comme le communautarisme et la repentance), des évolutions idéologiques inquiétantes (la lepénisation, le sarkozysme, l’islamophobie (...)

19 commentaire(s)
27 novembre 2006

Bien plus, le zèle que les BHL, Glucksmann, Val et autres Taguieff mettent à défendre la liberté d’exprimer son racisme antimusulman, et qu’ils ne mettent pas à défendre la liberté d’exprimer le racisme anti-juif ou le négationnisme anti-arménien, ils ne le mettent pas non plus à défendre les autres usages, non-racistes, de la liberté d’expression - y compris les plus inoffensifs ou les plus légitimes.

32 commentaire(s)
1 octobre 2006

Mes « Dix remarques sur un collègue » ont été écrites « à chaud », en réaction aux premières dépêches consacrées aux menaces de mort reçues par Robert Redeker. J’espérais alors que « l’Affaire » n’allait pas prendre de dimensions démesurées. Hélas, dès le lendemain, la machine médiatique commençait à s’emballer, avec son lot de généralisations, d’amalgames et de simplifications. Le traitement médiatique et la teneur des réactions politiques, syndicales et associatives, appellent deux ultimes remarques.

30 septembre 2006

Les articles et dépêches sur les « menaces de mort » qu’aurait reçues le « prof de philo Robert Redeker » suite à une « tribune sur l’Islam » publiée dans Le Figaro, [1] inspirent, au « prof de philo » que je suis moi aussi, les réflexions suivantes.

67 commentaire(s)
5 juin 2006

À l’heure où Ségolène Royal, candidate annoncée à l’élection présidentielle de 2007, reprend à la droite la plus dure ses thèmes de campagne (l’insécurité comme priorité nationale) et son programme (la répression, l’encadrement militaire des jeunes dès leur première "déviance", la stigmatisation et l’humiliation de leurs parents), tandis que le porte-parole du FN Carl Lang salue à juste titre les progrès de la "lepénisation des esprits", tandis que Nicolas Sarkozy applaudit et se frotte les mains, il nous a semblé opportun de republier le court texte qui suit, écrit "à chaud" le soir du 21 avril 2002.

27 commentaire(s)
20 décembre 2005

Etre sourd aux « inquiétudes » et aux « demandes de fermeté » de « l’opinion », ce serait « faire le jeu du Front National »... À ces discours rebattus, il faut opposer une toute autre hypothèse : et si le racisme venait d’en haut ? Et si la demande xénophobe était produite par les « réponses raisonnables » des élites ?

7 novembre 2005

Il existe aujourd’hui un consensus sur "l’explosion de la violence chez les jeunes de banlieue" et sur le "laxisme de la justice" face à cette violence, ou du moins sur son "inadaptation" aux nouvelles générations de délinquants. Plutôt que de dénoncer au coup par coup les mesures brutales qui sont prises depuis plusieurs mois au nom de ce discours, il vaut mieux prendre le problème à la racine et déconstruire ce qu’il faut bien appeler le mythe de l’insécurité.

28 juin 2005

L’article de Sébastien Boussois consacré à "l’Agora des indigènes de la République" mentionne parmi plusieurs autres une brève intervention que j’ai faite le samedi 25 juin 2005 lors du débat sur l’identité politique des "indigènes" ("Qui sommes nous ?"). J’apprécie la tonalité de l’article, et confirme avoir abordé les points évoqués dans l’article. Je tiens en revanche à signaler (...)

2 juin 2005

Ce qui est regrettable, et qui risque d’alimenter encore longtemps la « concurrence des victimes », c’est que la juste condamnation des propos de Dieudonné s’accompagne d’une sur-médiatisation et d’une campagne outrancière faisant de Dieudonné « un Le Pen bis » et l’« un des plus grands antisémites de France », contrastant singulièrement avec (...)

27 avril 2005

Le Dimanche 1er mai 2005 à 11H00, au Pont du Carrousel, plusieurs associations appellent à un rassemblement en hommage à Brahim Bouarram, assassiné par noyade, il y a tout juste dix ans, par un militant du Front national. Le texte qui suit est une réflexion à partir de cet assassinat et de son invisibilisation politique. Il est dédié à Brahim Bouarram et à ses proches, et se veut une contribution à la réflexion et à la lutte pour que de tels crimes ne se reproduisent plus.